PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : l’Union nationale vexée par la décision de la CENAP d’exiger un certificat de nationalité aux candidats

Présidentielle 2016 : l’Union nationale vexée par la décision de la CENAP d’exiger un certificat de nationalité aux candidats

Paul Marie Gondjout signataire de la déclaration @ Archives Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’Union nationale (UN, opposition) s’est insurgée dimanche contre une décision du bureau de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) publié samedi, par voie de presse, d’exiger aux candidats à l’élection présidentielle du 27 août prochain, une plus de la liste des pièces prévues par la loi, un certificat de nationalité.

 

« Le certificat de nationalité n’étant pas une pièce requise dans la composition du dossier de candidature, sa présence ou non dans celui-ci ne peut engager le candidat et il ne peut être exigé à ce stade du processus du dépôt et examen des dossiers de candidature », fulmine l’Union nationale dans une déclaration signée par Paul Marie Gondjout, Secrétaire exécutif adjoint chargé des élections, membre représentant l’opposition à l’assemblée plénière de la CENAP.

 

« La CENAP n’a pas compétence ni autorité pour rajouter à la loi ce qu’elle ne dit pas au risque de légiférer à la place du législateur ! », ajoute la déclaration par laquelle l’Union nationale exige que la CENAP « s’en tienne au strict respect de la loi comme s’y est engagé son président devant les candidats de l’opposition et les caméras de télévision le 24 juin dernier. La loi rien que la loi ».

 

L’Union nationale qui se dit surprise par ce rajout soutient que la CENAP a violé les dispositions de l’article 11 de l’ordonnance n°18/98 du 14 aout 1998 portant modification de certaines dispositions de la loi n°16/96 du 15 avril 1996 portant dispositions spéciales relatives à l’élection du président de la République.

 

Selon cette loi, les déclarations de candidature sont déposées en trois exemplaires au siège de la commission nationale électorale quarante-cinq jours au moins avant le jour du scrutin sous réserve des dispositions des articles 10 et 13 de la Constitution. Chaque dossier de candidature doit comporter les éléments suivants :

  • Une déclaration de candidature manuscrite,
  • Un extrait d’acte de naissance ou jugement supplétif en tenant lieu,
  • Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois,
  • Une photographie et un signe distinctif choisi pour l’impression des affiches électorales, circulaires et bulletins de vote, signe doit être différent pour chaque candidat,
  • Un certificat médical datant de moins de trois mois, établi par une commission médicale constituée par arrêté du ministre chargé de l’intérieur…

Daniel Etienne

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-lunion-nationale-vexee-decision-de-cenap-dexiger-certificat-de-nationalite-aux-candidats">
Twitter