PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : création d’un vaste mouvement pour la réélection d’Ali Bongo

Présidentielle 2016 : création d’un vaste mouvement pour la réélection d’Ali Bongo

Un membre fondateur signant la déclaration @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs partis politiques, ONG, associations, syndicats et artistes ont créé samedi à Libreville, la Dynamique plurielle, un vaste rassemblement dont l’unique objectif est de faire réélire l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, candidat à sa propre succession lors de l’élection présidentielle d’août prochain.

 

Les fondateurs de ce mouvement ont signé un engagement contenu dans ce qu’ils ont appelé déclaration de Dynamique plurielle. Ils ont porté, l’ancien Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, à la tête de ce mouvement qui rassemble également des partis politiques de l’opposition modérée.

 

« Notre ambition est de faire que le président Ali Bongo Ondimba soit réélu au-delà de 50% », a déclaré M. Biyoghe Mba dans un entretien avec la presse juste après la création du mouvement.

En première ligne, les cadres du mouvement @ Gabonactu.com
En première ligne, les cadres du mouvement @ Gabonactu.com

« Si ce n’était que l’élection, je peux vous dire qu’il est déjà élu parce que c’est le candidat qui a plus de chance au regard de ces nombreux soutiens multiformes », a-t-il ajouté.

 

« Aujourd’hui ce n’est que le lancement de la dynamique. Comme un bébé, il est né. Nous nous organisons pour le faire grandir et nous aurons de nouveaux soutiens », a poursuivi l’ancien directeur de campagne d’Ali Bongo en 2009.

 

Selon Paul Biyoghe Mba, la Dynamique Plurielle se déplora dans tout le pays et partout où il y a des électrices et des électeurs gabonais dans le monde.

 

En 2009, Ali Bongo Ondimba avait remporté l’élection présidentielle à un tour avec 42% des suffrages.

 

La date de la prochaine élection présidentielle n’est pas encore connue, mais plusieurs candidats se sont déjà déclarés. Parmi eux Jean Ping, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine ou encore Guy Nzouba Ndama, ancien président de l’Assemblée nationale qui a démissionné de ses fonctions en mars dernier pour briguer le fauteuil présidentiel.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-creation-dun-vaste-mouvement-reelection-dali-bongo">
Twitter