PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La présidentielle 2016 constitue l’agenda du passé (l’opposant Théophile Makita Niembo)

La présidentielle 2016 constitue l’agenda du passé (l’opposant Théophile Makita Niembo)

L’opposant Théophile Makita Niémbo @  Gabonactu.com

 

 

Libreville, 15 juin (Gabonactu.com) – Le colonel à la retraite Théophile Makita Niémbo, ancien compagnon de lutte de l’opposant Jean Ping avant et  pendant l’élection présidentielle du 27 août 2016 a dans une conférence de presse à Libreville,  appelé ses pairs de l’opposition radicale à la raison et au bon sens.

 

 

«Pour nous, la présidentielle 2016 constitue l’agenda du passé, unissons-nous et travaillons tous pour le pays », a déclaré M. Makita Niémbo, président d’une tendance de l’Union républicaine pour le développement et le progrès (URDP, opposition). L’opposant modéré dont le divorce est consommé avec l’ancien président de la commission de l’Union africaine  a participé au dialogue politique convoqué  par le président Ali Bongo Ondimba, du 28 mars au 25 mai dernier.

 

 

Pour Makita Niémbo,  il est temps pour les gabonais de leur ensemble  de « s’unir, de panser les plaies et d’agir pour le fonctionnement normal du pays qui, aujourd’hui, traverse une crise marquée par des grèves à répétition, des licenciements dans certains secteurs de production de richesses, la cherté de la vie, l’accès difficile à la santé et l’éducation de base, etc… ».

 

 

Au sujet du troisième dialogue que souhaitent d’autres ténors  de l’opposition à l’instar de Guy Nzouba Casimir Oyé Mba, respectivement ancien président de l’assemblée nationale et ancien premier ministre, l’orateur s’est dit choqué. « Avec qui veulent-ils dialoguer ? Il y a eu une opportunité en avril et en mai, ils ont préféré être des observateurs passifs, alors qu’ils avaient beaucoup de choses à partager avec les autres compatriotes pour le bien de tous », a-t-il déploré.

 

 

L’opposant Jean Ping conteste toujours la réélection du président Ali Bongo Ondimba. Il estime que celui qui avait remporté le dernier  scrutin présidentiel malgré les résultats officiels donnant le numéro un gabonais vainqueur avec 50, 66%  contre 47,24%.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-constitue-lagenda-passe-lopposant-theophile-makita-niembo">
Twitter