PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Présidentielle 2016 : Ali Bongo Ondimba adoubé par son parti et jette un petit charme aux frondeurs

Présidentielle 2016 : Ali Bongo Ondimba adoubé par son parti et jette un petit charme aux frondeurs

 Photo @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été adoubé par le Parti démocratique gabonais (PDG) qui l’a investi dimanche comme son challenger lors de la prochaine élection présidentielle, a constaté un reporter de Gabonactu.com.

 

« En vertu des pouvoirs qui me sont conférés, en ma qualité de Secrétaire général du parti démocratique gabonais et dépositaire des attributs de notre grand parti, le plus grand de notre pays, je m’en vais vous remettre symboliquement le drapeau, le flambeau de notre grand parti. Tout en vous félicitant, je voudrai vous encourager à défendre vaillamment les couleurs de notre grand parti afin qu’une fois de plus le PDG triomphe et qu’il reste toujours le plus grand parti de notre pays », a déclaré le Secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi.

M. Boukoubi a ensuite remis l’emblème du parti au président Ali Bongo radieux.

« Je prends actes avec humilité et gravité la confiance que vous venez de me renouveler par ce vote massif et enthousiaste en ma faveur comme candidat pour représenter notre grand parti, le Parti démocratique gabonais à la prochaine élection présidentielle. Je vous remercie », a dit Ali Bongo Ondimba s’adressant à son Secrétaire général et aux nombreux cadres et militants du parti présents à cette cérémonie baptisée « Congrès de l’investiture ».

Ali Bongo Ondimba avait déjà annoncé sa candidature le 29 février dernier depuis un pont en construction en pleine forêt équatoriale. Il brigue ainsi un second mandat de 7 ans. Son mandat actuel prend fin le 16 octobre prochain, date de sa prise de fonction après une élection présidentielle anticipée organisée suite au décès au pouvoir de son père Omar Bongo Ondimba qui a dirigé le Gabon durant 41 ans de 1967 à 2009.

Faustin Boukoubi (g) remettant l’emblème du parti à Ali Bongo Ondimba @ Gabonactu.com
Faustin Boukoubi (g) remettant l’emblème du parti à Ali Bongo Ondimba @ Gabonactu.com

Avant de quitter la tribune où il prononçait un discours de campagne, il a eu des mots assez gentils en vers, sans les citer, les cadres du parti qui ont annoncé la création d’une nouvelle tendance au sein du parti : PDG – Héritage et Modernité.

« Revenez ! il y a de la place ici », a-t-il lancé en précisant qu’il ne souhaitait pas en parler car il aurait entendu une voix, celle de son défunt père Omar Bongo Ondimba qui lui disait « fiston, laisse-les. Ils ont longtemps aboyé. La caravane passe ».

Ali Bongo Ondimba prononçant son discours de candidat @ DCP
Ali Bongo Ondimba prononçant son discours de candidat @ DCP

Le PDG traverse en effet une période de turbulence avec la démission de plusieurs cadres mécontents de la façon de gérer le parti et les affaires publiques par Ali Bongo Ondimba. Les derniers en date sont les députés Michel Menga, Alexandre Barro Chambrier et Jonathan Ignoumba. Ils ont derrière eux d’autres élus et anciens ministres.

A 57 ans, Ali Bongo se présente sous le slogan « Changeons ensemble ». Il souhaite un changement pour construire plus de routes, plus d’écoles, de centres de santé…. Le changement pour mettre fin au système des privilèges qui a fabriqué des milliardaires et des misérables dans ce petit Etat du golfe de Guinée.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/presidentielle-2016-ali-bongo-ondimba-adoube-par-son-parti-et-jette-un-petit-charme-aux-frondeurs">
Twitter