PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Première poignée de main entre Macron et Ali Bongo à New York

Première poignée de main entre Macron et Ali Bongo à New York

Emmanuel macron en compagnie du président gabonais, Ali bongo Ondimba à New York  @ DR

Libreville, 19 septembre (Gabonactu.com) – La première poignée de main entre le président francais, Emmanuel Macron et son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba a eu lieu m     ardi à New York à l’occasion de la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, selon une vidéo qui circule dans les réseaux sociaux.

 

Sur la vidéo, l’on voit le président gabonais redresser son costume, contrôler ses boutons avant de s’avancer pour serrer la main d’Emmanuel Macron. Au centre des deux hommes d’Etat, l’on observe une personne qui semble se ranger pour ne pas gêner les deux chefs d’Etat.

 

Selon la vidéo, c’est le président français qui s’est avancé vers le président gabonais pour serrer la main d’une personne proche d’Ali Bongo. Le numéro un gabonais s’est levé. Il a arrangé son costume et Macron lui a tendu la main. Ali Bongo a saisi la main puis glissé quelques mots à Emmanuel Macon sans que l’on sache ce que les deux personnalités se sont dit.

 

Il est quasi impossible d’écouter ce qu’Ali Bongo dit à Emmanuel Macron mais tout est fait. Le moment tant attendu a été imortalisé : la première poignée de main entre les deux hommes que l’on dit très opposés.

 

Emmanuel Macron élu en mai 2017 ne serait pas d’accord sur le maintien d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir à Libreville. Ali Bongo de son  côté avait avait tout à gagner en affichant avec le patron de l’Elysée considéré à tord ou à raison comme le véritable dirigeant de la Françafrique.

 

La photo très attendue par la blogosphères, fait le tour du monde. Elle met fin au doute sur la reconnaissance d’Ali Bongo par Emmanuel Macron. Les partisans de l’opposition soupçonnent un coup tordu visant à faire croire qu’Ali Bongongo Ondimba continue à contrôler le Gabon.

 

Ses adversaires soutiennent plutôt qu’il s’agit d’une vidéo manipulée dont le but est de donner une légitimiée au président Ali Bongo Ondimba, raïs de l’Islam au Gabon.

 

Le premier acte diplomatique entre le régime de Libreville et le nouveau chef de l’Etat français remonte au 16 août dernier. Emmanuel Macron avait adressé ses félicitations à Ali Bongo Ondimba pour la célébration de la fête nationale le 17 août.

 

Ce message avait soulevé une vive polémique. L’opposition avait soutenu qu’il était truqué. Celui-ci était en effet transmis au Secrétaire général de la présidence de la République gabonaise par un chargé d’affaires de l’ambassade de France au Gabon. Un vice de forme, selon l’opposition.

 

Le pouvoir avait immédiatement divulgué le message via un communiqué de presse. Sur une demande expresse de Radio France internationale (RFI), le palais de l’Elysée avec reconnu l’authenticité du message tout en précisant qu’il s’agit d’une « tradition » à l’occasion de la célébration de la fête nationale.

 

L’enjeu du débat était de savoir si Emmanuel Macron reconnaissait le pouvoir de Libreville ou pas.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/premiere-poignee-de-main-entre-macron-et-ali-bongo-a-new-york">
Twitter