PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Pr Hervé Fleury, imminent chercheur initiateur du prototype de vaccin contre le sida attendu au Gabon

Le Pr Hervé Fleury, imminent chercheur initiateur du prototype de vaccin contre le sida attendu au Gabon

Pour Thierry Ayouma d’Othakeme, le Gabon aura la chance de  capitaliser  les enseignements   du Pr Fleury  © DR

Libreville 29 mai (Gabonactu.com) – Le professeur émérite de l’université de Bordeaux (France), Hervé Fleury initiateur d’un prototype de vaccin anti-sida est attendu au Gabon dans la cadre des journées scientifiques prévues lors de  la commémoration du 10ème anniversaire du décès de l’ancien chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba.

Le Pr Fleury sera accompagné de Didier Lacombe, spécialiste de la drépanocytose et Denis Malvy, spécialiste d’Ebola. L’arrivée de cette brochette de sommités du monde de la recherche scientifique est l’œuvre de Thierry Ayouma d’Othakeme, ancien directeur général délégué du Centre international de recherche médical de Franceville (CIRMF) qui à travers cette interview présente les enjeux pour le Gabon de bénéficier de l’expérience des hommes de sciences. Lecture.


Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs :

Je suis Thierry AYOUMA D’OTHAKEME, Haut cadre de l’Administration gabonaise formé à l’ENA après des études de base en économie et relations internationales.

Fonctionnaire du  Ministère du Budget, j’ai eu la chance d’occuper, en 22 ans de carrière, des fonctions prestigieuses que je pense avoir remplies avec passion et abnégation.

Après 11 années au budget, j’ai notamment dirigé les Transports Terrestres, j’ai ensuite secondé le Directeur  Général  l’Agence Nationale de Transferts de Technologies (ancêtre de l’actuel AGANOR) avant  de me voir confier la mission de représenter la partie gabonaise au Centre International de Recherches Médicales de Franceville en qualité de Directeur Général Délégué. Après cette étape, j’ai été appelé à la Présidence de la République en tant que conseiller au Département Economie et Finances.

Etes-vous déjà en retraite ?

Non, il me reste au moins une dizaine d’années de service. Depuis un an, j’ai été remis à la disposition du Ministère du Budget ou j’attends toujours une affectation pour continuer à servir notre chère patrie.

A quoi consacrer vous votre temps en ce moment ?

Mon expérience professionnel a  intéressé beaucoup de partenaires étrangers que j’ai rencontrés au cours de ma carrière notamment ceux qui sont dans le domaine de la recherche. L’un d’eux, Hervé FLEURY, Professeur Emérite de l’Université de Bordeaux en France,  est une sommité de la recherche qui  a réussi à mettre au point un prototype de vaccin thérapeutique contre le VIH.

Ce vaccin nommé PROVIR LATITUDE 45 a fait l’objet d’un brevet en 2018 et a été autorisé à essai sur des singes caucasiens à l’Université Paris SACLEY en France.

Mais ce vaccin tient compte de la génétique et si les essais s’avèrent concluants, il ne soignera que le type caucasien que nous appelons en langage familier ‘’ les blancs’’.

Aussi, a-t-il mis en place plusieurs équipes de travail pour faire un vaccin par type humain si on peut dire ainsi pour ne pas dire par race car des études démontreraient qu’il n’existe qu’une seule race humaine.

A-t-il déjà mis en place une équipe de travail en Afrique ?

Non.  Il a une équipe à Barcelone en Espagne, à Bombay en Inde, à Boston aux USA, à Vancouver et Montréal au Canada, à Rio de Janeiro au Brésil.

D’où l’idée d’étendre ce projet en Afrique pour que notre continent  ne soit pas en retard et que le SIDA ne devienne pas la maladie des seuls africains. Ainsi, ambitionne-t-il de mettre  à partir de notre pays , au sein du CIRMF , une équipe des chercheurs africains pour concevoir un prototype de vaccin africain contre le VIH

A QUEL NIVEAU EST LE PROJET ?

Suite à nos échanges, nous avons pensé que le Gabon qui dispose d’un centre de recherches médicales à Franceville équipé d’un Laboratoire P4 et d’un centre de primatologie avec une importante colonie de singes de plusieurs types offre des conditions idéales pour développer un prototype de vaccin pour la zone Afrique et les afro-descendants.

QUE DIT LE GOUVERNEMENT GABONAIS ?

J’ai pris attache avec le Ministre d’Etat en charge de la Recherche scientifique qui a apprécié le projet  et j’ai saisi le Premier ministre, chef du Gouvernement et proposé qu’une invitation soit envoyée à Professeur Hervé FLEURY pour la période du 03 au 08 juin 2019.

POURQUOI CETTE PERIODE ?

Ce projet qui se tiendra du 3 au 8 Juin 2019  pendant la période de commémoration du dixième anniversaire du décès du Président Omar BONGO ONDIMBA, constituerait, à mes yeux, une des belles manières de rendre hommage à notre défunt Président. Qui, à travers la création de plusieurs établissements scientifiques avait démontré son attachement à la science.

Ainsi, j’ai proposé  au Gouvernement et à la Fondation Omar BONGO ONDIMBA Pour la Paix l’organisation à  Franceville(USTM) d’un symposium dénommée ‘’ JOURNEES SCIENTIFIQUES OMAR BONGO ONDIMBA ‘’.

En quoi devraient consister ces  ‘’ JOURNEES SCIENTIFIQUES OMAR BONGO ONDIMBA ‘’ ?

Une rencontre internationale, en terre gabonaise, pour que des chercheurs occidentaux de la trempe de Hervé FLEURY, Didier LACOMBE spécialiste de la drépanocytose et Denis MALVY qui se consacre à EBOLA  viennent échanger avec des chercheurs africains  sur des thématiques variées et faire avancer la recherche scientifique sur les pandémies qui menacent l’humanité.

Ces rencontres devraient être l’occasion aussi pour Professeur FLEURY d’exposer sur le prototype de vaccin qu’il a mis au point  et qui représente un espoir probant pour tous  et surtout pour les personnes porteuses du virus.

OU EN ETES VOUS A CE JOUR ?

L’enthousiasme avec lequel le projet a été apprécié un peu partout me fait penser que le Gouvernement et la Fondation Omar BONGO ONDIMBA réagiront  à un moment ou à un autre mais à une semaine de la période retenue pour la venue de ces chercheurs, je saisi l’opportunité que vous m’offrez pour lancer un appel à toutes les personnes de  bonnes volontés  pour qu’elles viennent en aide au Comité d’Organisation aux fins d’aider à l’accueil de ces invités.

 

VOTRE MOT DE FIN ?

Je rappel, à toutes fins utiles, que le SIDA qui a déjà fait environ  50 millions de morts dans le monde est une menace permanente pour chacun d’entre nous. Personne n’est absolument à l’abri de cette pandémie tant qu’on vit et la seule solution passe par la mise au point d’un vaccin .

Grace à Hervé FLEURY, le monde se rapproche d’un vaccin thérapeutique contre le SIDA. Aussi, Devons nous  nous mobiliser pour que ce dernier vienne  mettre en place une équipe de travail au Gabon.

Je vous remercie.

Propos Recueillis par Antoine Relaxe

 

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle