PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La police empêche la marche noire des fonctionnaires

La police empêche la marche noire des fonctionnaires

Rond point de la démocratie en camera cachée © DU

Libreville, 18 décembre (Gabonactu.com) – La police gabonaise a empêché mardi matin la marche noire des fonctionnaires convoquée par la Coalition syndicale Dynamique unitaire (DU) pour exiger l’annulation des mesures d’austérité prises par le gouvernement le 21 juin dernier et exiger le respect de la constitution du pays.

 

Très tôt, la police a investi le Rond point de la démocratie, lieu du rassemblement. Deux camions de transport de troupes étaient stationnés sur le rond point. Des policiers étaient déployés un peu partout empêchant les attroupements. Les taxis ne pouvaient ni embarquer, ni débarquer leurs clients aux points de stationnement habituels. Un gros camion rempli de policiers était stationné à l’entrée de la Cité de la démocratie. Un autre était visible devant l’ancienne RTG.

 

Plusieurs policiers en civile dissuadaient toutes les personnes qui tentaient de filmer avec leurs téléphones portables. Tous les commerces ont été fermés.

 

Les dirigeants de Dynamique unitaire craignant d’être interpellé ont replié à leur siège d’Awendje où ils ont accordé des interviews à la presse.

 

Les organisateurs avaient prévu une marche pacifique du rond point de la démocratie à la Primature pour exiger l’annulation des mesures d’austérité et le respect de l’article 13 de la constitution relatif à la vacance du pouvoir.

 

Dynamique unitaire avait déjà saisie la Cour constitutionnelle pour obtenir l’annulation de ces mesures. Dans une décision du 11 décembre dernier, la Cour a décidé : « à l’exception de celle relative au paiement des salaires des agents du public par bon de caisse , les mesures arrêtées en conseil des ministres du 21 juin 2018 ne peuvent être traduites dans les faits que dans le strict respect des procédures prévues en la matière ».

 

Le bureau de DU dit ne pas comprendre avec précision la décision de la Cour constitutionnelle et attend que le gouvernement annonce publiquement que toutes ces mesures sont purement annulées sans conditions.

Carl Nsitou

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/police-empeche-marche-noire-fonctionnaires">
Twitter