PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Plus de 1000 logements financés par la BDEAC pour reloger les déguerpis des bassins versants de Libreville

Plus de 1000 logements financés par la BDEAC pour reloger les déguerpis des bassins versants de Libreville

La mission de la BDEAC et les responsables de l’UCET lors de la visite du chantier à Bikélé  au sud de Libreville le 20 septembre @ Gabonactu.com

 

Libreville, 20 septembre (Gabonactu.com) – Le représentant résident  au Gabon de la  Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) Jacques Kwachil-Ngouvala  a conduit mercredi  une mission de supervision et d’évaluation d’état d’avancement des travaux  liés  à la réalisation du projet de construction de 1070 logements et de quatre équipements collectifs à Bikélé (sud de Libreville) , financé par l’établissement sous régional  pour reloger les populations qui seront impactées par l’aménagement prochain des bassins versants de la capitale gabonaise.

 

La visite du chantier était sous la houlette de  Lucien EpimiNguia, coordonnateur général intérimaire  de l’Unité de coordination des études et des travaux (UCET), maître d’œuvre du projet.   Le chantier  démarré en juillet 2014 est avancé à plus de 80%. Mais  il connait un ralentissement des travaux depuis près  de six  mois pour des raisons de procédure.

 

« On a  reçu un certain nombre de rapports de l’UCET, il y a  un taux d’avancement qui est annoncé et nous nous arrivons pour voir sur le terrain concrètement s’il y a une adéquation entre ce qui est écrit et la réalité sur le terrain, c’était le sens de notre mission », a indiqué  M.  Kwachil-Ngouvala  au terme de la mission de supervision dépêchée, siège de l’institution financière.

Le coordonnateur général de l’UCET édifiant la délégation de la BDEAC @ Gabonactu.com

Outre la contrepartie supportée par l’Etat, l’enveloppe globale du  projet financé par la  BDEAC est de 40 milliards de FCFA. Un projet   dédié aux populations qui seront déguerpis suite à  l’aménagement des bassins versants de Gué-Gué, Lowé- IAI et Terre Nouvelle.

Les travaux du collège intégré dans le projet sont presque finis @ Gabonactu.com

« Cette fois-ci,  ce qui est exceptionnelle, il ne s’agit pas d’une indemnité financière mais plutôt d’une indemnisation foncière ; ils vont bénéficier donc des maisons de deux chambres, trois chambres et  quatre chambres,  selon la capacité de chaque famille », a précisé Lucien Epimi Nguia. Le projet intègre également une école primaire, un collège et un dispensaire.

 

Les travaux arrêtés vont redémarrer dans les prochaines semaines, et le  chantier sera livré dans un trimestre, indique-t-on.

 

Sydney IVEMBI

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/plus-de-1000-logements-finances-par-la-bdeac-pour-reloger-les-deguerpis-des-bassins-versants-de-libreville">
Twitter