PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Plainte d’Onaïda Bongo contre Ali Bongo en France : la famille forme une union sacrée

Plainte d’Onaïda Bongo contre Ali Bongo en France : la famille forme une union sacrée

Ali Bongo, son épouse et sa sœur Pascaline au mausolée d’Omar Bongo Ondimba @ DCP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les enfants d’Omar Bongo Ondimba et la famille Ondimba, dans deux communiqués séparés annoncent leur soutien à Ali Bongo Ondimba, contre sa sœur cadette, Onaïda Maïsha Bongo Ondimba vivement exhortée d’être « clairvoyante » et « lucide » dans le procès qu’elle a intenté en France contre son frère aîné Ali Bongo Ondimba.
Les deux communiqués datés du 23 septembre circulent sur les réseaux sociaux. Michel Ogandaga, un bloggeur très proche de la présidence de la République gabonaise a également publié ces communiqués dont l’authenticité n’a pas encore été démentie par les présumés auteurs.

Voici l’intégralité des deux communiqués :
COMMUNIQUÉ DE PRESSE ENFANTS BONGO ONDIMBA…
Comme tous les Gabonais le savent depuis un moment, le 24 septembre 2015, se tiendra au tribunal de grande instance de Nantes, en France, le procès intenté par notre soeur Onaïda Maïsha BONGO ONDIMBA, contre notre frère aîné Ali BONGO ONDIMBA.
Pour inédite qu’elle paraisse, cette situation ne peut évidemment pas laisser sans voix les enfants BONGO ONDIMBA. Ce d’autant plus qu’une telle exposition de nos divergences naturelles, du reste inhérentes à la personne humaine, ébranle, avec brutalité, les fondements même de ce qui a toujours constitué la racine de l’éducation que nous avons, chacun, reçue d’Omar BONGO ONDIMBA.
En effet, l’acceptation de l’autre dans sa différence, notamment :
– celle de ses opinions ;
– l’unité familiale ;
– la solidarité fraternelle ;
– la famille comme unique cadre de règlement de désaccords ;
– le partage et, surtout, l’amour fraternel ont été autant de boussoles avec lesquelles Omar BONGO ONDIMBA a non seulement forgé chacune de nos personnalités, mais aussi indiqué les sentiers nobles de la vie.

Omar Bongo Ondimba au sommet de sa puissance @ DR
Omar Bongo Ondimba au sommet de sa puissance @ DR

Ces sentiers qui nous ont permis de continuer à demeurer dans la lumière de la dignité après son décès.
Les enfants BONGO ONDIMBA ne peuvent donc pas manquer de rappeler que la transgression de ces valeurs inculquées, pourtant avec tant de peine, par notre défunt père, est un manquement aussi injustifiable qu’impardonnable à l’encontre du respect de sa mémoire.
Par conséquent, les initiateurs de cette procédure judiciaire ne pourront compter sur l’appui, encore moins sur la complaisance par le mutisme, du reste des enfants BONGO ONDIMBA.
Omar BONGO ONDIMBA n’a pas bâti sa famille sur du matériel, mais sur des valeurs et des sentiments.
Et c’est pour respecter et solidifier ce soubassement moral laissé par notre défunt père, que les enfants BONGO ONDIMBA ont, comme tout le monde le sait, dernièrement consenti à faire don d’une partie de son héritage à l’ensemble de nos frères et sœurs de la jeunesse gabonaise.

De son vivant un tel cinéma ne s'était jamais produit @ DR
De son vivant un tel cinéma ne s’était jamais produit @ DR

Consciente de leur rôle dans la société gabonaise et ce qu’ils ont reçu comme repères moraux, les enfants BONGO ONDIMBA regrettent l’individualisme, l’insensibilité et l’avidité qui ont ainsi guidé les requérants.
Tout en apportant notre soutien total et sans faille à notre frère aîné Ali BONGO ONDIMBA, nous tendons la main à notre soeur afin qu’elle retrouve la lucidité si utile à la préservation de la dignité du seul élément qui nous unit : le sang BONGO ONDIMBA.
Fait à Libreville, le 23 Septembre 2015
Les Enfants BONGO ONDIMBA
COMMUNIQUÉ DE PRESSE FAMILLE ONDIMBA…
C’est avec beaucoup de peine et d’amertume que Nous, Famille ONDIMBA, avons appris l’existence d’une plainte déposée par notre fille Onaïda Maïsha BONGO ONDIMBA auprès du tribunal de grande instance de Nantes, en France, contre son frère aîné Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, premier fils de feu Omar BONGO ONDIMBA.
Cet acte contraire aux valeurs de solidarité, d’union et de respect qui ont toujours formé le socle de notre famille, ne peut nous laisser insensibles ou indifférents.
Tout en confirmant notre soutien indéfectible à notre fils Ali BONGO ONDIMBA, Nous, Famille ONDIMBA, condamnons vigoureusement cet acte tout en invitant notre fille Onaïda Maïsha BONGO ONDIMBA, au ressaisissement et à faire preuve de clairvoyance, car, pour l’éternité, nous formons et ne formerons qu’une seule et même famille.
Fait à Libreville, le 23 Septembre 2015
Monsieur Fidèle ANDJOUA ONDIMBA

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. jean jacques

    Commentaire …nul ne devrait etre au dessus d la loi, si on n’a rien à cacher. Obama a montré son acte lorsk trump contesta son etat civil. Une mère ki fait 2 enfants en 4 mois (9 fevrier 1959 et juin 1959) c trop flou .

    Reply
  2. darelle

    c’est tout à fait normal de ce poser la question de ces origines, c’est pas parce qu’il est chef de l’état qu’il fait exception, même Barack Obama avait montré son bulletin de naissance alors pourquoi pas lui, surtout que je ne vois pas le problème si il n’a rien à cacher.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/plainte-donaida-bongo-contre-ali-bongo-en-france-la-famille-forme-une-union-sacree">
Twitter