PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ping déplore un rapport de force déséquilibré pour prendre le pouvoir

Ping déplore un rapport de force déséquilibré pour prendre le pouvoir

Jean Ping rêve de s’installer très rapidement dans le fauteuil présidentiel @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Jean Ping, qui applaudit à haute voix la résolution du parlement européen, reconnaissant, selon lui sa victoire à l’élection présidentielle du 27 août dernier, a déploré mardi dans une interview accordée à plusieurs médias gabonais dont Gabonactu.com, un rapport de force déséquilibré pour prendre le pouvoir que lui aurait confié le peuple gabonais.

 

« La tour de pise a décidé que le pouvoir soit toujours exercé par une même famille », a-t-il avoué parlant de la Cour constitutionnelle qui a validée la réélection du président sortant Ali Bongo Ondimba après une violente contestation des résultats publiés par le ministère de l’Intérieur.

 

« L’armée et les milices décident que si vous bougez on vous tue », a-t-il dit pour lister les raisons qui l’empêchent, selon lui de s’installer dans le fauteuil présidentiel conquis dans les urnes mais occupé, selon lui par un « imposteur« .

 

« Donc c’est bouché », suffoque celui que ses partisans désignent « Président élu ». Jean Ping dans l’interview qu’il a voulue parfois offensive et provocatrice a indiqué qu’il ne s’avoue pas vaincu.

 

« Si c’est boucher, nous allons prendre d’autres voies et vous allez les voir », a-t-il promis en précisant qu’à un moment ou à un autre, il sera obligé de recourir aux « rapports de force » sans citer un seul.

 

Jean Ping qui a toujours dit que 2009 ne sera pas 2016 est convaincu qu’Ali Bongo Ondimba ne s’imposera pas au pouvoir après l’élection de 2016.

 

« Maintenant ils tremblent. Ils savent qu’ils ne s’imposeront pas. Ils savent qu’ils ne réussiront pas. Ils savent que le peuple gabonais est décidé d’aller jusqu’au bout », a-t-il dit le regard serein et le verbe facile évoquant ce qui se passerait dans l’entourage du président Ali Bongo Ondimba.

 

« Nous ne comptons pas uniquement sur la communauté internationale. Nous allons prendre nos dispositions et nos responsabilités », a averti Jean Ping dans cette interview diffusée intégralement par la chaîne de télévision proche de l’opposition Radio Télévision Nazareth (RTN).

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ping-deplore-rapport-de-force-desequilibre-prendre-pouvoir">
Twitter