PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Pierre Péan n’a fait aucune révélation, c’est du déjà entendu (Officiel)

Pierre Péan n’a fait aucune révélation, c’est du déjà entendu (Officiel)

Alain Claude Bilie By Nze @ archives Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le journaliste français Pierre Péan n’a fait aucune révélation dans son article à charge contre la famille Bongo au pouvoir à Libreville, c’est du déjà entendu, a déclaré le ministre gabonais de la communication, Alain Claude Bilie By Nze, contacté au téléphone par Gabonactu.com.

 

« Il avait promis se mêler dans la campagne électorale au Gabon. C’est ce qu’il fait », a dit Bilie By Nze. « Lorsqu’on voit le timing avec lequel il publie son article, on se rend compte que c’est pour aider son ami Jean Ping qui anime un meeting ce samedi à Port-Gentil », a ajouté le ministre gabonais.

 

Bilie By Nze s’étonne que Pierre Péan qui a vécu en Afrique et particulièrement au Gabon ne soit pas informé que de nombreuses femmes tombent enceinte à 13 ans et accouche à 14 ans. « Il y a trop de femmes dans ce cas, j’ai des exemples même dans ma famille », a dit le ministre.

 

A propos de nombreuses fréquentations de Joséphine Bongo, la maman d’Ali Bongo, à l’hôpital Hadassah de Jérusalem où exerçait un grand spécialiste de la stérilité, le professeur Joseph Schenker, le ministre explique qu’au Gabon et même dans plusieurs pays, beaucoup de femmes souffrent de stérilité secondaire après avoir eu des enfants.

 

Le ministre ne confirme pas ces déplacements à Jérusalem mais balai d’un revers de la main l’exploitation que Pierre Péan en a fait.

 

« Il avait promis qu’il ira au Biafra pour obtenir les preuve. Il en est probablement sorti bredouille », enfonce le collaborateur d’Ali Bongo Ondimba.

 

«Ali Bongo n’est pas le fils biologique du couple Bongo», affirme Pierre Péan dans l’article paru dans l’hebdomadaire Mariane de ce vendredi.

 

Par cette affirmation, Pierre Péan, auteur de « Nouvelles affaires africaines, mensonges et pillages au Gabon », paru aux éditions Fayard le 29 octobre 2014 soutient qu’il s’attaque à un «secret de polichinelle», «une légende devenue vérité d’Etat».

 

Pierre Péan affirme que Joséphine Bongo ne peut pas avoir d’enfant. Selon le journaliste, la supposée mère biologique d’Ali Bongo serait devenue stérile « suite à une fausse couche précoce ». L’article raconte qu’à la fin des années 70, Joséphine Bongo « enchaînait les consultations auprès de grands gynécologues français » pour se soigner.

 

L’intérêt de ce débat sur la filiation d’Ali Bongo Ondimba avec Omar Bongo Ondimba concerne l’application de l’article 10 de la constitution qui dispose que « toute personne ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la Présidence de la République. Seule sa descendance ayant demeuré sans discontinuité au Gabon le peut, à partir de la quatrième génération ».

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. P.Bayeba

    Cette intrusion dans la vie privée d’une famille est indigne d’un journaliste professionnel, fût-il d’investigations.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/pierre-pean-na-aucune-revelation-cest-deja-entendu-officiel">
Twitter