PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Pétrole : Noël Mboumba teste le pipeline du 2 décembre

Pétrole : Noël Mboumba teste le pipeline du 2 décembre

Siège du Ministère du Pétrole à Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 1 juin (Gabonactu.com) – Le ministre du Pétrole, Noël Mboumba arrivé à ce poste lors du dernier remaniement du gouvernement le 10 juin dernier a effectué vendredi dernier un test grandeur nature de l’efficacité de la matière grise qui fait tourner ce département clef de l’Economie gabonaise.

Venu de Port-Gentil où il dirigeait la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), Noël Mboumba a consacré une demi-journée pour prendre langue avec le personnel de ce ministère très technique.

Ancien ministre délégué à l’Economie, Noël Mboumba a d’abord écouté les cadres de la maison (Directeurs et chefs de service). Les responsables des deux syndicats du ministère ont pris le relai avant la grande rencontre avec tout le personnel.

Noël Mboumba a fixé le cap de ses ambitions dans ce ministère de souveraineté afin que sa mission ne ressemble pas à un « passage à vide ». A ce titre, le ministre a insisté sur la performance qui rime avec ponctualité, cohésion et esprit d’équipe.

Doléances 

Les partenaires sociaux n’ont pas avalé les propos du ministre comme un petit lait. Tout en lui accordant le bénéfice du doute, ils ont sorti de leurs sacoches une « short-list » des doléances prioritaires.L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mini-pétrole-1-1024x498.jpg.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mini-pétrole-1-1024x498.jpg.

Formation du personnel, sécurité sociale, transport du personnel… Noël Mboumba a tout de suite accédé à la demande de formation qui est aussi un critère de performance. « Cela doit profiter au technicien du pétrole mais aussi au personnel administratif afin que chacun soit au top dans son domaine de compétence », a insisté le ministre par ailleurs favorable à la reprise de l’assurance maladie pour le personnel du ministère.

Noël Mboumba n’a pas aussi exclu de relancer le service du transport du personnel afin que les difficultés de transport souvent évoquées pour justifier les retards au travail et l’absentéisme soient un mauvais souvenir.

Tout le monde est sorti de la salle le visage radieux, en imaginant un nouveau départ. « On attend le maçon au pied du mur », a cependant murmuré dans les couloirs un syndicaliste.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com