PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le PDG vaincra malgré les petits soubresauts (Marie Françoise Dikoumba)

Le PDG vaincra malgré les petits soubresauts (Marie Françoise Dikoumba)

Le ministre délégué à la santé et le 1er questeur de l’assemblée nationale prenant un bain de foule  lors du 12 mars en différé au village Dikoutou @ Gabonactu.com 

 

 

Tchibanga, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre  délégué à la santé et à la prévoyance sociale, Marie Françoise Dikoumba qu’accompagnaient le 1er questeur de l’assemblée nationale, l’honorable Ferdinand Mbadinga Mombo et plusieurs hiérarques du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour célébrer le 48ème anniversaire en différé du PDG dans le département de Mougoutsi (sud du pays) a rassuré les militants que leur formation politique remportera les échéances électorales avenir malgré quelques petites dissensions intervenues avec la démission collective d’une  dizaine députés  récemment du PDG.

 

 

 

« Nous  sommes convaincus que le PDG  vaincra malgré quelques petits soubresauts  », a déclaré Mme Dikoumba, lors de la cérémonie anniversaire du parti au pouvoir. la cérémonie a eu lieu au village du Dikoutou dans le 3ème siège du département de Mougoutsi, fief politique du député Mbadinga Mombo promu récemment 1er questeur du bureau de l’assemblée nationale. L’occasion était mise à contribution pour présenter le nouveau promu aux populations du cru.

 

 

 

Les festivités de ce 12 mars en différé se sont déroulées sous le signe de l’Unité et du rassemblement de tous les PDGistes. Un rassemblement qui devait aller au-delà des clivages  partisans pour soutenir, selon  l’hiérarque du parti au pouvoir, le président candidat Ali Bongo Ondimba.

 

Mme Dikoumba présentant le nouveau promu aux PDGistes de la Nyanga @ Gabonactu.com
Mme Dikoumba présentant le nouveau promu aux PDGistes de la Nyanga @ Gabonactu.com

 

« Il est de notre responsabilité, nous militantes et militants  PDG, sympathisants, parents et amis d’aller au-delà  des petites dissensions qui peuvent être observées ici et là. Pour nous unir tout simplement, pour nous rassembler au tour de notre champion », a lancé Mme Dikoumba en l’endroit des militants euphoriques. Pour elle, cette unité devait se traduire par un vote cash  en faveur  du candidat Ali Bongo. Selon l’oratrice, accorder  le  2ème septennat au numéro  un gabonais c’est amorcé le développement tous azimuts déjà lancé depuis 2009.  Tous les chantiers ouverts, soutient-elle devaient aller à leur terme.

 

 

La province de la Nyanga est l’une des  provinces ayant bénéficié des réalisations du premier septennat d’Ali Bongo.  En 2010, un an après son arrivée au pouvoir Ali Bongo Ondimba a lancé le projet de construction du Pont  de Mayumba, un ouvrage d’art titanesque long de 520 mètres. Le chantier a été confié au groupe italien Sericom. Le groupe spécialisé dans le génie civil  a relevé le défi après trois ans des travaux, au grand bonheur des populations pour qui le rêve de plus de 40 ans devient une réalité. Un rêve qui s’est également concrétisé à travers le lancement des travaux d’aménagement du tronçon routier Tchibanga-Mayumba (108 km). Les travaux sont avancés de 80%. Il en est de même pour la route Ndendé-Tchibanga (85km). Des routes axes routiers construits en béton bitumineux.

 

Pour l'honorable Mbadinga Mombo, l'heure n'est plus à l'opposition aveugle @ Gabonactu.com
Pour l’honorable Mbadinga Mombo, l’heure n’est plus à l’opposition aveugle @ Gabonactu.com

Pour l’honorable Ferdinand Mbadinga Mombo «  c’est grâce au président Ali Bongo Ondimba que notre province dispose  des routes  goudronnées ». Une amorce vers le désenclavement  et la modernisation qui enchantent les Ninois. Le premier questeur de l’assemblée nationale qui s’est résolu d’apporter son soutien « total et sans calcul » au candidat Ali Bongo  fut un farouche opposant au parti au pouvoir.  Il y’a plus  de 15 ans, il  était un haut cadre du Parti gabonais du progrès (PGP, opposition). D’après lui, les motifs de « s’opposer n’existent plus puisque les routes sont déjà là ».

 

 

Le membre du bureau politique PDG a lancé un appel à la responsabilité des populations du département de Mougoutsi, partant de toute la province de la Nyanga pour dit-il rendre l’assesseur au « distingué camarade », président du PDG, candidat à sa propre succession. La Nyanga qui n’avait pas majoritairement voté pour le candidat Ali Bongo en 2009 a, selon l’honorable député, toutes les raisons de voter massivement en 2016 pour lui.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/pdg-vaincra-malgre-petits-soubresauts-marie-francoise-dikoumba">
Twitter