PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Patrichi Tanasa Mbadinga serait jeté au gnouf

Patrichi Tanasa Mbadinga serait jeté au gnouf

L’ancien patron de la GOC, Christian Patrichi Tanasa Mdadinga serait placé sous mandat de dépôt à « sans famille »   © D.R

Christian Patrichi Tanasa Mdadinga aurait été placé sous mandat de dépôt après son audition dans la nuit de mercredi à jeudi devant la Cour judiciaire spéciale devant laquelle il a comparu, annonce le quotidien gouvernemental L’Union qui cite une source judiciaire.

La décision aurait été prise très tard dans la nuit. Outre Tanasa Mbadinga, plusieurs autres hauts cadres ont comparu devant les juges de la Cour judiciaire spéciale. Il s’agit entre autres d’Ismaël Ondias Souna et Renaud Allogho Akoué, tous  anciens directeur généraux des entreprises d’Etat épinglés ou soupçonnés de malversation et de détournement des deniers publics. Leur sort après l’audience de la nuit n’est pas encore connu.


Après   plusieurs jours de garde à vue à la Direction générale de recherche (DGR),  l’ancien ADG de la société nationale des hydrocarbures Christian Patrichi Tanasa Mdadinga, Ismaïl Ondias Souna, et Renaud Allogho Akoué, respectivement anciens directeurs généraux de la Société équatoriale des mines (SEM) et la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale (CNAMGS) ont été auditionnés longuement dans la nuit de mercredi à jeudi par la Cour judiciaire spéciale (CJS) de Libreville.

Les prévenus sont soupçonnés de malversation financière dans le cadre de l’opération mains propres baptisée « Scorpion ». Nous y reviendrons.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn