PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Panne d’Internet au Gabon : un sabotage à l’origine

Panne d’Internet au Gabon : un sabotage à l’origine

 Un des chantiers ouverts en face de la cathédrale Sainte Marie de Libreville @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Un sabotage d’un câble sous marin à fibres optiques a été à l’origine de la gigantesque panne d’Internet qui a paralysé l’économie numérique au Gabon de jeudi soir à lundi matin, selon des techniciens de Gabon Telecom rencontrés par Gabonactu.com sur le front de mer de Libreville en plein travaux de réparation.

 

« Nous avons été victime d’un sabotage. Un câble sous marin à fibres optiques a été saboté et nous procédons à sa réparation à plusieurs endroits », a déclaré le technicien d’origine marocaine.

 

« On ne sait pas qui a fait ça », a-t-il ajouté s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

 

Toute la journée de dimanche, plusieurs techniciens étaient à l’œuvre sur le boulevard du front de mer  pour réparer le câble défectueux. Les uns tiraient, les autres étaient dans le canal souterrain qui transporte plusieurs types de câbles qui alimentent la capitale en téléphone, électricité et autres services.

 

Malgré les gros moyens déployés, la réparation a duré près de 4 jours @ gabonactu.com
Malgré les gros moyens déployés, la réparation a duré près de 4 jours @ gabonactu.com

Pendant ce temps, dans les quartiers de Libreville et quasiment tout le pays, la déprime commencée jeudi soir se poursuivait. Les points de vente des unités Edan (électricité prépayée) étaient assiégés par des clients pris au piège par cette coupure d’internet. Idem pour les abonnés de Canalsat (chaînes de télévision câblées) qui ne pouvaient plus renouveler leur abonnement via leur téléphone portable comme cela est devenue une tradition.

 

Les services de transfert d’argent ont été paralysés, les cybercafés ne pouvaient plus offrir internet à leurs clients, plusieurs sites d’informations en ligne n’ont pas été mis à jour. Bref, l’économie numérique était au sol.

 

un autre chantier en face du ministère des affaires étrangères @ gabonactu.com
un autre chantier en face du ministère des affaires étrangères @ gabonactu.com

Aucun communiqué officiel n’a été diffusé pour rassurer les consommateurs. Depuis plus d’un mois, le personnel de Gabon Telecom observe une grève pour réclamer divers droits liés à la privatisation de leur entreprise en 2007. Personne ne sait si les grévistes sont à l’origine du sabotage. « Nous sommes des légalistes, nous ne procédons pas ainsi », a confié à Gabonactu.com un syndicaliste de Gabon Telecom.

 

Opérateur historique des télécommunications dans le pays, Gabon Telecom est à ce jour le plus gros fournisseur d’internet au Gabon. Il exploite depuis 2003 le câble à fibres optiques Sat 3. Le pays s’est arrimé à un nouveau câble sous marin : le câble ACE réputé être plus puissant mais celui-ci peine à entrer en fonction alors qu’il a atterri sur la côte gabonaise depuis janvier 2012.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Écouta

    Nous jeunes gabonais pensons et constatons dans
    ‘ensemble hors mis tous les problèmes que les gabonais réclament il y a trois entreprises qui pensent et se disent au dessus des lois dans notre pays : 1la Seeg ;2 libertis/ Gabon telecom;3 la cnamgs . La Seeg ne doit aucune et ne donne aucune expliiquation à ces client par apport aux factures et coupures toujours jamais justifier pour le cas par exemple du compteur edan le ticket de 2000fcfa dans le mois la première semaine vous donne 17unités ,la deuxième vous revenez avec le même ticket et 2000fcfa cette fois aurez 14unites et ça c’est depuis des années rien ne change , la cnamgs c’est pire ça ne passe plus peut être en capitale , mais le Gabon ce n’est pas seulement Libreville ces trois sociétés ternissent l’image du pays

    Reply
  2. terminator

    Bonjour,

    Comment expliquez vous que sur Airtel et Azur internet fonctionnait? Je vous rappelle que le Gabon est connecté à plusieurs cables sous marins… Les opérateurs télécoms doivent faire leur travail pour diversifier leur connexion…

    Reply
  3. Manzosinandong

    Cette panne nous a coupé du reste du monde,cela est triste. Le pays est sérieusement en problème mais nos dirigeants font comme si de rien n’était.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/panne-dinternet-au-gabon-un-sabotage-a-lorigine">
Twitter