PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Paiement des pensions des retraités de France : la CNSS reste correcte (droit de réponse)

Paiement des pensions des retraités de France : la CNSS reste correcte (droit de réponse)

Contrairement à l’information diffusée sur Gabonactu.com, se fondant sur les déclarations du Président du Collectif des retraités du Gabon et largement relayées sur les réseaux sociaux, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) précise que depuis janvier 2019, les virements des pensions des retraités résidant en France, ne se font plus via la filiale gabonaise d’Attijariwafa Bank (UGB). Depuis cette date, le traitement et le versement desdites pensions sont effectués par CITY BANK.

L’UGB ne peut donc pas être la cause de la non perception de leur pension par les retraités CNSS ayant élu domicile en France.

Les lenteurs administratives et autres retards observés sont plutôt imputables aux nouvelles restrictions imposées par la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) sur les conditions de transactions financières hors CEMAC. Et ce, alors même que les titres et virements avaient déjà été mis à la disposition de CITY BANK, dans les délais requis, par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Cette situation en cours de régularisation dans les toutes prochaines heures, devrait permettre aux bénéficiaires de rentrer en possession de leur dû pour le compte du troisième trimestre de l’année en cours (mai, juin et juillet 2019).

Les équipes de la CNSS et de CITY BANK déploient également des synergies afin d’enrayer les désagréments observés ces dernières semaines, notamment lors du versement des prochaines pensions.

Gabonactu.com

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

1 Commentaire

  1. Barthélémy MENGOME

    Ce que raconte la CNSS, est un grossier mensonge. C’est une honte pour notre pays, le Gabon L’UGB, filiale d’Attijariwafa bank, dit, haut et fort, que les virements sont bloqués dans son agence à Libreville, depuis le Ier août 2019. Ils attendent l’ordre du Directeur général de la CNSS pour les débloquer.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter