PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Paiement de la dette intérieure : La réaction de la CPG

Paiement de la dette intérieure : La réaction  de la CPG

 

Le président de la CPG Alain Bâ Oumar et certains chefs d’entreprises membres de l’organisation lors réunion mardi  à Libreville @ SCCPG

 

Libreville, 14 février (Gabonactu.com) – La Confédération Patronale Gabonaise (CPG), une organisation regroupant plus de 300 entreprises (grandes et de petites tailles) opérant au  Gabon, estime salvatrice dans un communiqué, la décision prise par le Président Ali Bongo, portant paiement imminent de la dette intérieure pour rebooster les activités de ses entreprises membres, affectées par ladite dette. Voici l’intégralité du communiqué.  

 

La Confédération Patronale Gabonaise (CPG) n’a cessé de demander le paiement de la dette intérieure due à ses adhérents depuis le début de la crise en 2013.

 

Depuis maintenant près d’un an, cette demande de la CPG est devenue de plus en plus insistante  suite aux nombreux licenciements et fermetures d’entreprises enregistrés en son sein.

 

C’est donc avec beaucoup de bonheur et d’espoir que la CPG accueille Aujourd’hui la décision de Monsieur le Président de la République Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, de mettre en place immédiatement un mécanisme d’apurement d’une partie substantielle de cette dette.

 

Un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) appelé Club de Libreville crée et dirigé par le groupe BGFIBANK a signé le 13 Février dernier en présence d’une délégation de la CPG conduite par son Président, Monsieur Alain BA OUMAR, un accord avec le Gouvernement de la République prévoyant la validation et l’apurement par ledit GIE des créances de 177 entreprises sélectionnées par l’Etat en concertation avec la CPG sur la base de critères précis correspondant à l’objectif de relance de l’Economie recherché par Monsieur le Président de la République Chef de l’Etat. Cet effort d’apurement se fera selon les deux phases suivantes:

–   Une première phase portant sur le décaissement immédiat cash de 160 milliards de francs CFA;

–   Une seconde phase portant sur 150 milliards de FCFA qui fera l’objet d’un remboursement échelonné sur plusieurs années à travers un mécanisme de recouvrement arrêté entre l’Etat et le Club de Libreville.

 

La CPG n’est donc pas signataire de l’accord intervenu entre le Gouvernement et le Club de Libreville dont elle n’est du reste pas encore membre, bien qu’elle en approuve l’initiative.

 

La CPG qui demande depuis un an la mise en place d’un Club de Libreville pour apurer la dette intérieure due à ses adhérents est donc naturellement heureuse et salue la concrétisation de la décision du Chef de L’Etat qui par cette action matérialise son engagement constant sur ce dossier. Il a promis à la CPG à plusieurs reprises une réponse décisive au problème de la dette intérieure, et c’est sans surprise pour nous qu’il vient de faire ce qu’il a dit.

 

La CPG est persuadée que la mise en œuvre rapide de cette mesure aura un impact positif certain sur le fonctionnement de ses adhérents, et partant sur la relance de notre Economie.

 

La CPG qui approuve sur le principe le mécanisme arrêté et envisage d’adhérer au Club de Libreville qui se met en place en tant qu’Association Civile à Vocation Economique conformément aux disposition de l’OHADA en la matière, précise toutefois qu’elle est totalement étrangère à la création de ce Club, et qu’elle prendra une décision définitive d’adhésion dès qu’elle aura pu en examiner les textes fondateurs (Statuts, Règlement Intérieur), la composition de ses membres fondateurs ainsi que celle de son Bureau Directeur.

 

La CPG est une institution vielle de près de 60 ans regroupant près de 300 entreprises organisées en une trentaine de syndicats couvrant tous les secteurs d’activités économique de notre pays, produisant plus de 80% du PIB et employant 90% de la main d’œuvre privé du Gabon.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/paiement-de-la-dette-interieure-la-reaction-de-la-cpg">
Twitter