PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

PACEBCO, bilan positif pour la gestion et le développement durable

PACEBCO, bilan positif pour la gestion et le développement durable

Les membres du PACEBCO ont pris la photo de famille au terme de la journée portes-ouvertes avec les officiels gabonais le 29 juin à  Libreville @ Gabonactu.com

 

 

Libreville, 29 juin (Gabonactu.com) – Le coordonnateur régional du  Programme d’appui à la conservation des écosystèmes du bassin du Congo (PACEBCO), Sem Nditifié a qualifié  jeudi de  positif le bilan  de ce programme intégrateur  alliant  gestion durable et développement local dans  les 10 pays de la  Communauté économique des États de l’Afrique centrale  (CEEAC).

 

 

« Au-delà de la problématique de la conservation, nous avions contribué à améliorer les conditions d’existences de nos populations », a déclaré M. Nditifié lors la journée portes ouvertes PACEBCO à Libreville.

 

 

Financé  par la  Banque africaine de développement (BAD) pour un coût global de 28 milliards FCFA, le PACEBCO porte trois principaux objectifs à savoir : assurer la régénération des écosystèmes, améliorer les conditions des vies des populations et renforcer les capacités des institutions en charge de la gestion des écosystèmes dans la sous- région. Il intègre à la fois des enjeux  sociaux et économiques,  contribuant ainsi à l’intégration sous régionale.

 

Les différents produits du PACEBCO ont été présentés au public @ Gabonactu.com

Le programme  est une initiative de la CEEAC. Il  prend fin le 30 juin courant après 8 ans de mise en œuvre. Le PACEBCO offre plusieurs acquis.  Cinq  centres des recherches et des études écologiques pour le suivi et la collecte des données sur l’évolution des écosystèmes ont été créés dans différents pays abritant le programme. Il y a eu également,  la construction des 9 centres d’études fonctionnelles, qui sont des centres de gouvernance locale pour la gestion participative des ressources naturelles pour la gestion et de bienêtre de la communauté.

 

 

« Les populations ont bénéficié des différents appuis du PACEBCO, nous sommes très satisfait des réalisations », s’est satisfaite Solange Avomo Ndong, directrice de cabinet du ministre de l’économie forestière.

 

Les représentants des associations œuvrant dans la préservation de l’environnement ont également pris une part active @Gabonactu.com

Le PACEBCO a aussi apporté l’amélioration des conditions de vie des populations vivant aux abords des aires protégées grâce à la mise en œuvre des microprojets du Fonds de développement local (FDL) portant sur l’approvisionnement en eau potable, les constructions des salles des classes équipées de tables bancs et des blocs latrines, la construction des dispensaires et autres infrastructures  communautaires.

 

 

La présentation des acquis du programme d’appui à la conservation des écosystèmes du bassin du Congo dont le cycle de vie est arrivé à  maturité, devait amener les décideurs à tirer les leçons et les enseignements. Pour que  ces acquis  pour servir à la la mise en œuvre du programme futur similaire  dans la sous-région.

 

Le Notable  

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/pacebco-bilan-positif-gestion-developpement-durable">
Twitter