PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Oyé Mba à Paris dans les beaux draps de la Françafrique

Oyé Mba à Paris dans les beaux draps de la Françafrique

Casimir Oyé Mba durant son plaidoyer à Paris @ JP Rougou

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Casimir Oyé Mba, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle pour le compte de l’Union nationale (UN, opposition), a bouclé le week-end écoulé un riche séjour en France où il a charmé les vielles ficelles de la Françafrique qui ont aidé beaucoup d’africains de l’espace francophone de prendre le pouvoir ou de se maintenir au pouvoir dans leur pays.

 

La mission commando de Casimir Oyé Mba dans l’hexagone a duré du 14 au 19 juin. L’opposant était accompagné d’une partie de la task force de sa future campagne électorale. Il y avait notamment les vice-présidents de l’Union nationale, Jean-Pierre Rougou (Monsieur réseaux sociaux du parti) et Paulette Missambo (ex dame de fer du régime d’Omar Bongo) et Marie Agnès Koumba (coordonatrice nationale des femmes de l’Union Nationale).

 

A Paris, l’ancien Premier ministre d’Omar Bongo s’est attaqué au cœur du pouvoir en France. Il a eu un entretien qualifié de fructueux avec Mme Hélène Légal et Thomas Meloniau les conseillers des affaires africaines de François Hollande. Ces personnages sont les éléments clefs de la politique française en Afrique.

 

Les portes du très influent Mouvement des entreprises de France, le fameux MEDEF se sont ouvertes grandement pour accueillir l’ex gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Auprès du patronat français, Casimir Oyé Mba a évoqué la situation économique du Gabon et les questions de diplomatie économique. Le MEDEF est l’un des maillons les plus forts de la Françafrique car si le palais de l’Elysée détient le levier politique, le levier économique est entre les mains du MEDEF. Ces deux leviers associés à plusieurs «  messieurs bons offices » forment les fameux « réseaux de la Françafrique » tant décriés mais toujours sollicités pour accéder ou se maintenir au pouvoir dans plusieurs pays d’Afrique francophone.

Meeting en salle à Paris @ JP Rougou
Meeting en salle à Paris @ JP Rougou

Oyé Mba et sa suite se sont également rendus au siège du Parti socialiste français, le parti au pouvoir en France. A ce stade, les protégés de Zacharie Myboto, président de l’Union nationale, ont longuement épilogué avec Maurice Braud, secrétaire National chargé du pôle mondialisation et coopération.
Les hommes du passé n’ont pas été oubliés pour leur connaissance de l’Afrique. C’est le cas de l’ancienne Ministre et Député Cécile Duflot. Casimir Oyé Mba a évoqué elle les questions politiques et environnementales.

 

S’estimant « adoubé », le candidat à l’élection présidentielle au Gabon a présidé son premier meeting à Paris avec la diaspora gabonaise. La rencontre a eu lieu dans la mythique salle de la maison de la mutualité.

 

Devant ses compatriotes de France, Oyé Mba a présenté la situation politique du pays et sa vision pour le Gabon.

 

Oyé Mba n’est pas le seul à effectuer le déplacement de Paris où la liste électorale ne compte pas plus de 12 000 électeurs. Guy Nzouba Ndama également était dans les terres de « nos ancêtres les gaulois ».

 

La loi électorale gabonaise autorise les gabonais de l’étranger de participer à l’élection du président de la République.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/oye-mba-a-paris-beaux-draps-de-francafrique">
Twitter