PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ouverture des Etats généraux de la communication

Ouverture des Etats généraux de la communication

Ali Bongo Ondimba s’adressant aux communicateurs@DCP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a présidé mercredi à Libreville la cérémonie officielle d’ouverture de la 2ème édition des Etats généraux de la communication, 25 ans après la première édition dont le but est de faire évoluer le travail des communicateurs.

 

« Les présentes assises ne répondraient pas à leur l’objectif  si vous ne parvenez  pas à trouver les mécanismes et les ressorts nécessaires pour que nous disposons enfin d’une presse libre et de qualité », a souligné le numéro un gabonais.

 

Plusieurs dizaines de représentants des médias prennent part aux Etats généraux de la communication sous une vaste tente érigée dans les jardins annexes du stade de la coopération Sino-gabonaise d’Angondjé situé au nord de Libreville. Les travaux visent à repenser les modes de régulation, d’organisation, de fonctionnement, de financement d’un secteur en pleine mutation avec l’explosion d’une presse pluraliste, libre et indépendante.

 

Ces Etats généraux ont lieu 25 ans après ceux  de 1989. Les travaux préparatoires ont eu lieu en commissions et sous commissions durant un mois. Ils ont été réalisés par les professionnels de la communication eux-mêmes. Ils étaient assistés de plusieurs experts. Les travaux avaient consisté à toiletter les vieux textes afin de les adapter aux exigences de l’heure  du secteur.

 

Ali Bongo Ondimba et les officiels présents à l'ouverture des travaux@gabonactu.com
Ali Bongo Ondimba et les officiels présents à l’ouverture des travaux@gabonactu.com

Ali Bongo Ondimba qui a souhaité plein succès à ces travaux n’a pas manqué de critiquer  la presse dans son ensemble. D’après lui, celle-ci a encore de « grosses marges de progression » qu’il va falloir combler pour rivaliser avec les meilleurs titres du continent et ceux d’ailleurs.

 

Le Président de la République a souhaité que soit mis en exergue les principes d’éthique, de déontologie professionnelle et de la dignité humaine pour une presse digne, crédible et libre. Car, a-t-il indiqué « il n’y a pas de liberté sans responsabilité pleinement assumée ».

 

De son côté le ministre de la communication et Porte-parole du gouvernement, Denise Mekam’ne  a indiqué qu’il existe déjà un avant projet intitulé : « Loi relative à l’exercice de la liberté de la communication en République Gabonaise ». Cette mouture sera   mise en discussion dans les ateliers avant qu’elle ne soit soumise très prochainement à l’examen du gouvernement et du parlement. Ces Etats généraux dureront trois jours.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ouverture-des-etats-generaux-de-la-communication">
Twitter