PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Opiangah porte plainte contre Ping pour diffamation

Opiangah porte plainte contre Ping pour diffamation

 Hervé Patrick Opiangah et son avocat Me Gisèle Eyue Békalé @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Hervé Patrick Opiangah, conseiller du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé vendredi dans un point de presse à Libreville qu’il porte plainte contre l’opposant Jean Ping pour diffamation.

 

« J’informe ce jour, l’opinion nationale et internationale, qu’à ma requête, une citation directe en correctionnel a été diligentée contre Monsieur Jean Ping pour délit de diffamation en vers ma personne », a déclaré M. Opiangah s’exprimant devant une importante foule de militants et son avocat, Gisèle Eyue Békalé.

 

L’audience relative à cette affaire est prévue le 2 mars 2015 au Palais de Justice de Libreville, selon M. Opiangah.

 

Une vue du public présent à la conférence de presse aux allures d'un meeting @ gabonactu.com
Une vue du public présent à la conférence de presse aux allures d’un meeting @ gabonactu.com

« En déposant cette plainte en diffamation, je n’attends que la justice et le triomphe de la vérité », a-t-il dit.

 

« Ce sera une occasion toute indiquée pour Monsieur Jean Ping, d’apporter devant les juges du tribunal de Libreville et le public, les preuves de ses affirmations », a-t-il ajouté.

 

Dans un message sur sa page facebook, Jean Ping avait affirmé : « sous la houlette de certains cadres de ce régime dont Hervé Partick Opiangah, homme de min du Président ; une horde de vandales, s’est permise d’attaquer et de saccager une partie de mon domicile ce matin Libreville… »

 

C’est particulièrement ce post qui a irrité M. Opiangah. Son nom a aussi été cité par un des jeunes interpellé ce jour là.

 

Rappel des faits

 

L’attaque du domicile de Jean Ping a eu lieu le 12 janvier 2015 à 8 heures du matin. Sur environ 300 jeunes qui ont mené l’opération 15 ont été arrêtés par les amis de Ping. Ils ont été déshabillé et certains ligotés. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine a porté plainte contre X pour tentative d’assassinat. Le parquet de son côté poursuit Jean Ping pour violation des droits de l’homme suite aux mauvais traitements infligés aux jeunes arrêtés ce jour là. Il y a donc désormais 3 procédures dans une même affaire. Ping et ses partisans dénoncent déjà une justice aux ordres.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/opiangah-porte-plainte-contre-ping-pour-diffamation">
Twitter