PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Opération scorpion : quasiment tous les prévenus placés sous mandat de dépôt (avocat)

Opération scorpion : quasiment tous les prévenus placés sous mandat de dépôt (avocat)

Les parents des prévenus devant les locaux où se tiennent les auditions devant la Cour de justice spéciale de Libreville © Gabonactu.com

Quasiment tous les prévenus déjà entendu par les magistrats de la Cour judiciaire spéciale (CJS) sont placés sous mandats de dépôt, selon un avocat joint par la rédaction de Gabonactu.com

« Ici c’est audition et mandat de dépôt. Difficile d’échapper », a confié l’avocat qui a vu ses clients placés sous mandat de dépôt. Il s’agit de Christian Patrici Tanasa Mbadinga, ancien Directeur général de Gabon oil compagny (GOC) et son adjoint Djambou.


Selon cet avocat, la procédure est similaire pour tous les prévenus. Une première comparution, une vérification d’identité, une inculpation puis le placement sous mandat de dépôt.

« Il n’y a pas de plaidoirie. Nous plaiderons au fonds lors des prochaines audiences », a ajouté l’avocat.

Les auditions démarrées hier vers 17 heures se sont poursuivies sans interruption toute la nuit. Elles se poursuivaient encore jusqu’à 11 heures (TU), 12 heures à Libreville.

« Nous n’avons pas dormi, les magistrats aussi », a témoigné un autre magistrat.

Il est toujours difficile d’avoir un point de vue générale sur la situation actuelle au sein de la Cour judiciaire spéciale. Aucun responsable de cette cour ne prend la parole pour éclairer l’opinion sur son boulot actuel. Dans ce contexte, il est aussi difficile de savoir la liste exacte des personnes présentées devant la Cour, leurs noms et fonctions.

Selon une déclaration de l’ancien procureur de la République, Olivier Nzaou, ces personnes issues des administrations publiques et parapubliques sont poursuivies pour malversation financières, détournement de fonds et blanchiment de fonds.

Ces personnes ont été interpellé dans le cadre d’une opération mains propres dite « Scorpion » selon le quotidien L’Union. Certaines sources affirment que l’opération est baptisée « Mamba 2 » et serait la suite de Mamba lancée en 2017.

Carl Nsitou

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle