PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Opération Scorpion : Les avocats de BLA dénoncent une volonté délibérée d’humilier leur client

Opération Scorpion : Les avocats de BLA dénoncent une volonté délibérée d’humilier leur client

Brice Laccruche Alihanga ©DR

Dans un communiqué es avocats de l’ex directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga (BLA) ont condamné le traitement qui est réservé à leur client depuis son arrivée à la prison centrale de Libreville.

Selon ses avocats, depuis son arrivée à la prison centrale dans la nuit du 13 au 14 décembre 2019, jusqu’à ce jour, Brice Laccruche Alihanga dit BLA est détenu en cellule d’isolement communément appelé ‘’le trou’’. Maitre Anges Kevin Nzigou et ses confrères dénoncent une volonté délibérée d’humilier et de torturer leur client dans un milieu carcéral où existe un quartier affecté aux fonctionnaires et aux hauts commis de l’Etat.


« Cette détention cellulaire est ordinairement réservée aux sanctions disciplinaires en milieu carcéral à la prison de Libreville. Et de façon extraordinaire, l’isolement est affecté aux détenus politiques », précisent les avocats.

Selon ces derniers, l’isolement est assimilable à de la torture en l’espèce : « Monsieur ALIHANGA est entassé avec deux autres détenus dans une cellule de moins de 9m2 aux murs sales et couverts de moisissure, sans eau, et avec un trou en guise de toilettes, ne garantissant aucune intimité. Tout est fait aux yeux des autres, les odeurs, les discussions et l’absence d’aération empêchent de dormir. Il règne dans la cellule une odeur nauséabonde en raison des excréments qui partagent l’espace exigu, sans compter la prolifération des cafards et autres insectes. »

Une pratique dramatique en parfaite contradiction avec les engagements nationaux et internationaux du Gabon, notamment les principes fondamentaux relatifs au traitement des détenus adoptés le 14 décembre 1990 tendant à l’abolition du régime cellulaire.

A travers cette énième sortie, les avocats de l’ex DCPR disent prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur des conséquences incalculables que ces conditions de détention auront assurément sur leur client, à l’instar d’une affection dermatologique visible à l’œil nu et d’une otite dont il a du mal à être soulagé.

Lisa Mboui

 

 

  

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle