PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Opération de mise sous bons de caisse: plus de 6500 fonctionnaires fraudeurs répertoriés

Opération de mise sous bons de caisse: plus de 6500 fonctionnaires fraudeurs répertoriés

Le ministre de la Fonction Publique, Ali Akbar Onanga y’Obegué lors du point de pressele 26 juillet à Libreville @ Gabonactu.com 

 

Libreville, 26 juillet (Gabonactu.com)- Le ministre de la Fonction Publique, Ali Akbar Onanga y’Obegué, a déclaré  jeudi dans un point de presse que l’opération de mise sur bons de caisse des salaires des agents publics initiée du 17 au 24 juillet courant a identifié 6500 fonctionnaires  fraudeurs sans poste d’affectation qui émargent en toute quiétude chaque fin du mois dans le budget de l’Etat.

« Je ne suis pas satisfait des résultats de cette phase, pour une raison simple, nous savons que dans ce pays il doit y avoir sûrement plus de personnes que les 6500 affichées qui ne viennent pas au travail », a dénoncé M. Onanga y’Obegué faisant le bilan à mi-parcours de la première phase de l’opération dite de contrôle des effectifs de la fonction publique.

Ces fonctionnaires présumés fraudeurs sont sans postes  résident pour la plus part à l’étranger, indique-ton.

« Il est en effet aisé de constater que ces résultats quoique provisoire ne reflètent pas la réalité de la présence effective des agents publics à leurs postes de travail, ceci d’autant plus évident qu’il nous est signalé ces derniers temps un taux de remplissage des volés de provenance de l’étranger anormalement élevé pour une telle période », a-t-il fustigé.

Face à ces fraudes notoires dans la plus part des ministères, le ministre de la fonction publique a dénoncé le manque de professionnalisme avéré d’un certain nombre de responsables administratifs qui étaient dans la chaine de délivrance des documents administratifs servant à faire la présence de l’agent à son poste. Il s’agit notamment des directeurs centraux des ressources humaines ainsi que les secrétaires généraux des ministères.

Suite à ces magouilles, le ministre a promis de sanctions à l’endroit de ces responsables administratifs.

« Je tiens à dire que tous ces manquements ne peuvent demeurés impunis, c’est pourquoi je vous annonce que nous allons donner des suites administratives, pécuniaires et judiciaires à tous ces actes hautement blâmables et condamnables », a menacé Ali Akbar Onanga y’Obegué.

 

Eudes Rinaldy Leboukou

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/operation-de-mise-bons-de-caisse-plus-de-6500-fonctionnaires-fraudeurs-repertories">
Twitter