PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Olam : une parfaite reprise de l’usine d’huile autrefois opérée par Siat Gabon

Olam : une parfaite reprise de l’usine d’huile autrefois opérée par Siat Gabon

Une vue extérieure du complexe d’Olam Lambaréné @ Gabonactu.com

Lambaréné, 19 janvier (Gabonactu.com) – La Direction du groupe agro-industriel singapourien Olam, a indiqué vendredi à des journalistes en visite dans son usine de fabrication d’huile de palme et de savons à Lambaréné (centre du Gabon), qu’elle a multiplié les investissements pour faire de ce complexe, repris au groupe belge Siat, un des maillons forts de la production d’huile de palme et de savons au Gabon.

 

Le complexe industriel de Lambaréné qui végétait durant de longues années a bénéficié de plusieurs innovations. Il s’agit entre autres de l’extension de la raffinerie. Les investissements dans ce secteur visent une augmentation de la capacité de production journalière. Elle passera de 50 tonnes à 100 tonnes par jour et permettra de palier aux multiples pénuries d’huile de table sur le marché gabonais.

 

« Nous avons encore agrandi l’atelier de conditionnement d’huile afin d’augmenter également la capacité d’embouteillage. Avant, il y avait deux lignes d’embouteillage, avec la nouvelle, nous allons partir d’une production journalière de 20 tonnes à 45 tonnes », a affirmé le chef atelier conditionnement huile et savons, Éric Mboumba Nzouba.

Une vue des citernes de stockage d’huile @ Gabonactu.com

Depuis cette usine, Olam conditionne dans des cartons des bouteilles et bidons d’huile de 900 millilitres, 0,5 litre, 5 litres, 10 litres et 20 litres.

 

Selon George Ogandaga, assistant commercial du complexe, le carton des bouteilles de 900 millilitres est vendu à 10 950 FCFA contre 11 000 FCFA pour celui de 0,5 litres et celui des bidons de 5 litres à 15 500 FCFA.

 

La direction d’Olam certifie que l’huile sortie de son usine de Lambaréné est sans cholestérol. « Il garanti la santé des gabonais », soutient le service commercial qui affirme avoir créé plusieurs emplois dans cette petite ville connue dans le monde entière grâce à l’implantation d’un hôpital de campagne par le docteur Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix 1965 grâce à cet hôpital avangardiste.

L’huile rouge d’Olam Lambaréné @ Gabonactu.com

L’atelier de savons quant à lui produit présentement 20 tonnes par jours. Cependant, avec les travaux en cours, il produira à terme entre 40 à 45 tonnes par jour.

 

Olam, affirme mener plusieurs opérations pour protéger l’environnement. Le groupe a fait installer une machine de traitement d’eaux usées d’une valeur de 300.000 dollars. L’eau traitée est mise à la disposition de tous ses 93 employés. Elle permet également d’éviter de polluer la belle ville de Lambaréné.

 

« Nous veillons à ce que toute chose qui sort de cette usine ne contribue pas à impacter négativement l’environnement », a soutenu M. Alkesh, Directeur générale d’Olam Lambaréné.

Eudes Renaly Leboukou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/olam-une-parfaite-reprise-de-lusine-dhuile-autrefois-operee-par-siat-gabon">
Twitter