PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Une odeur d’un gros licenciement abusif à SOTRALGA

Une odeur d’un gros licenciement abusif à SOTRALGA

Quelques ouvriers de SOTRALGA dans un atelier de production d’aluminium à Libreville @ DR

 

 

Libreville, 1er mars (Gabonactu.com) – Le Directeur général de la société de transformation de l’aluminium gabonaise (SOTRALGA), Taboula Alus est accusé par les délégués du personnel et autres employés d’avoir licencié 8 de ses agents sous le couvert  d’un licenciement pour motif économique, tandis que, dit-on, la société réalise chaque année des bénéfices mirobolants.

 

« J’ai fait 26 ans de services, ils m’ont donné seulement 7 millions de FCFA, Ils nous ont fait partir comme des mal propres », a déploré un agent ayant déjà sa lettre de licenciement. Lui, comme ses 7 collègues refusent de retirer les chèques découlant de leurs indemnités de départ.

 

Non content de cette situation incompréhensive qui risque de se poursuivre et toucher les autres travailleurs dans les prochains mois, tous les employés de  SOTRALGA, ont déposé un préavis de grève. Ils comptent paralyser l’usine de production de tôles bacs aluminium et marmites pour exiger les bons calculs du solde de tout compte de leurs camarades objet d’une procédure de licenciement.

 

Filiale du groupe libanais YESHI Group,   SOTRALGA compte 37 employés. L’entreprise aurait connu une baisse de son chiffre d’affaires de 26% en 2016.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/odeur-dun-gros-licenciement-abusif-a-sotralga">
Twitter