PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Noyade mystérieuse d’élèves : une famille porte plainte et exige l’autopsie de son fils

Noyade mystérieuse d’élèves : une famille porte plainte et exige l’autopsie de son fils

Naomie la maman de Darlin Stessy toujours inconsolable exige la vérité sur la disparition de son fils @ Gabonactu.com

Libreville, 13 juin (Gabonactu.com) – La famille du petit Darlin Stessy, 14 ans en classe de 4ème A au Collège d’enseignement secondaire d’Akébé, 3ème victime de la noyade du 25 mai 2018 reconnue par la justice et le gouvernement, a porté plainte contre X et exige une autopsie avant l’inhumation, a confié à Gabonactu.com un membre de la famille.

 

« Nous avons fait une déposition à la police judiciaire et porté plainte contre X », a confié à un reporter de Gabonactu.com, Naomie, la maman du disparu.

 

« Quand on a vu le corps de Darlin, nous avons constaté des choses (…). Nous nous posons des questions. De quoi Darlin est réellement mort. Nous exigeons la vérité », a-t-elle ajouté en précisant que l’inhumation a été retardée dans la perspective de réaliser une autopsie qui permettra une manifestation de la vérité.

 

Selon cette mère au visage marquée par un deuil qui dure depuis plus de deux semaines, la dépouille de Darlin Stessy a été retrouvée à la morgue de Gabonsep le 28 mai dernier alors que le petit avait disparu le 25 mai. L’élève était parti à l’école pour effectuer le calcul des notes. Avec un groupe d’amis, il s’est retrouvé à la plage du Lycée national Léon Mba pour une baignade à l’occasion de la fin de l’année scolaire.

 

Une photo désormais légendaire montre une partie du groupe de baigneurs. Darlin Stessy est la 5ème personne debout en comptant de la droite vers la gauche.

 

Alors que les élèves se baignent à cœur joie, la camarade reconnaissable sur la photo de groupe par son maillot rose est entrainée par la houle. Elle se noie. Un autre élève s’approche d’elle et tente de la sauver. Un militaire présent sur la plage vient à la rescousse. La jeune fille est sauvée. Les policiers présents affluent sur le lieu. Interpellent les enfants sommés de communiquer les numéros de téléphone de leurs parents. Les policiers appellent les parents un à un pour venir constater les dangereux loisirs de leurs enfants.

La célèbre photo de famille dont l’auteur n’est pas connu mais sur laquelle on reconnait les 3 victimes reconnues par la justice @ DR

Quelques élèves ont échappé dont René Warris Nziengui Sougou, élève en 4ème A, son voisin Sissoko (4ème B) lui aussi présent sur la photo (7ème debout de la droite vers la gauche, tous deux au CES d’Akebé. Plus personne ne sait ce qui s’est par la suite passé. Les deux enfants habitaient vers Kinguélé au Transfo. Darlin Stessy habitait vers Gnaly dans le 5ème arrondissement. Leurs corps ont été repêchés sur la plage du Tropicana le 26 mai dernier et placés à la morgue de Bosep sur une réquisition de la police judiciaire.

 

Dans une déclaration lundi, le procureur de la République, Steeve Ndong Essame Ndong, a reconnu la noyade de 3 élèves du CES d’Akébé dont Stessy. Les réseaux sociaux font état de 15 élèves disparus. Certains n’hésitent pas de parler de crime rituel pour permettre à des personnalités politiques d’être élues lors des prochaines élections législatives.

Mardi, Guy Bertrand Mapangou,  ministre Communication a dénoncé une récupération politicienne.

 

« Le gouvernement rappelle-t-il et fait constater à l’opinion nationale et internationale, qu’à la veille de chaque consultation électorale, depuis 2009, des esprits malins et chagrins s’éveillent pour voir dans chaque décès d’un gabonais un crime qu’ils qualifient mécaniquement et tendancieusement de crime rituel »,  a réagi mardi le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Guy Bertrand Mapangou.

 

Le ministre a aussi dénoncé une récupération politicienne de ces disparitions. « Le Gouvernement s’insurge contre toute forme de récupération à visées politiques », a notamment déclaré le ministre expliquant le long silence de l’exécutif par la volonté des services compétents de réaliser en toute quiétude les investigations nécessaires.

 

Camille Boussougou

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Nzondo junior

    Commentaire …je pense que pour que le gouvernement soit blanchi dans cette affaire c’est de procédé à l’autopsie du jeune stessy et de montrer les résultats au grand public

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/noyade-mysterieuse-deleves-famille-porte-plainte-exige-lautopsie-de-fils">
Twitter