PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Nouvelle sortie des Amis d’Ali Bongo : entre défiance et arrogance

Nouvelle sortie des Amis d’Ali Bongo : entre défiance et arrogance

Pacôme  Moubelet Boubeya s’exprimant lors de la conférence de presse  le 3 août à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, 3 août (Gabonactu.com) –   Dix personnalités politiques se réclamant comme des  véritables « Amis »  du président Ali Bongo Ondimba, dont 7 influents membres du gouvernement,   ont fustigé à mot couvert jeudi dans une conférence de presse, la récente sortie  critique du secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi contre eux. Ce dernier considère que ces cadres « indisciplinés »  déteignaient l’image du Président de la République et du  parti qu’il « gère ».

 

 

« Il faut dire que chacun choisit d’occuper son temps comme il veut. Nous avons choisi d’occuper le nôtre à défendre la politique du chef de l’Etat son excellence Ali Bongo Ondimba et défendre sa personne. D’autres choisissent de passer leur temps à critiquer ce que  nous faisons.  C’est bien pour eux et t  allez leur dire d’ailleurs  que nous avons fait une 2ème conférence de presse aujourd’hui », a déclaré  sous un ton de défiance M. Pacôme Moubelet Boubeya, principal modérateur et animateur de la conférence de presse.

 

 

Le 1er août courant, Faustin Boukoubi a condamné dans une interview à Gabon Télévision, la chaine nationale,  la démarche  d’un groupe des cadres du PDG  ayant tenu une conférence de presse le 28 juillet dernier pour défendre le président Ali Bongo dont la réélection controversée est toujours contestée par le leader l’opposition Jean Ping qui prétend être le vrai vainqueur de l’élection présidentielle du 27 août 2016.

 

 

Le groupe de ces  hiérarques du parti au pouvoir  Pacôme  Moubelet Boubeya, Alain Claude Bilié By  Nzé et Blaise Louémbé,  respectivement ministre des affaires étrangères, de la communication et de l’égalité des chances. Il y avait également le secrétaire général du gouvernement, Ali Akbar OnangaY’Obégué et  Simon Ntoutoume Emane, ancien ministre du travail.

 

 

« Ils prétendaient s’exprimer en défendant le  Président de la République Ali Bongo Ondimba, si le Président de la République lui-même qui nous connais tous, qui connait notre passé, qui connait notre image dans l’opinion et qui sait ce que  chacun de nous reflète comme image de régime au sein de l’opinion, si  Président de la République lui-même en est satisfait, je ne peux prendre acte», a  lâché M. Boukoubi lors de l’interview.

 

 

Sur sa page Facebook,  Mathias Otounga Ossibadjouo, ministre du budget et cadre du PDG a emboité le pas à la hiérarchie du parti. «  Ali est le président de tous les gabonais. Evitons de  l’enfermer dans des postures sectaires. Mon combat et de l’aider à réfraterniser les Gabonais des 9 provinces », a-t-il souligné.

 

 

Dans leur communication du 28 juillet dernier, ces Pédégistes ont traité les opposants de duplicité politique. Pour eux, l’opposition (la coalition pour la nouvelle république) dirigée par l’opposant Jean Ping sème le trouble en distillant le discours de la haine au sein de la population. Un discours condamnable qui selon eux, produit progressivement les germes de  la guerre civile au Gabon.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nouvelle-sortie-des-amis-dali-bongo-entre-defiance-et-arrogance">
Twitter