PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Nouvelle hausse des prix du carburant : risque de paralysie de la circulation vendredi prochain

Nouvelle hausse des prix du carburant : risque de paralysie de la circulation vendredi prochain

La station-service Total,  aéroport de Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, 12 décembre (Gabonactu.com) – Le président du Syndicat libre de transporteurs  terrestres du Gabon (SYLETTG), Jean Robert Menié a menacé le weekend écoulé dans un point de presse de paralyser la circulation à Libreville et dans l’ensemble du pays,  en lançant un mouvement de grève d’avertissement vendredi prochain si le gouvernement  ne mettait pas un terme à une hausse continue des  prix du  carburant à la pompe  au Gabon, pays pétrolier.

 

 

« Nous allons observer notre mécontentement vendredi prochain si le gouvernement ne nous écoute pas », a déclaré M. Ménié.

 

 

Le 2 décembre courant, le gouvernement  a fixé à  605 FCFA le prix de l’essence, et le Gas-oil à 540 FCFA. Une 2ème augmentation dans le même mois, que le  SYLETTG non fondée et injustifiée, le prix du baril du pétrole étant déjà stabilisé à 54 dollars les trois derniers  mois.

 

 

Le SYLETTG est la principale plateforme syndicale des transporteurs au Gabon. Il revendique plusieurs milliers  des taxis, membres affiliés.

 

 

En 2013, Jean Robert Menié avait appelé à une grève générale illimitée suite aux  contrôles considérés abusifs et les rackets auxquels faisaient face les taximen et autres conducteurs de transport suburbain appelé trivialement « clandos ».  Le mouvement était très suivi surtout à Libreville où résident  plus de moitié de la population gabonaise estimé à 1,8 million d’habitants.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nouvelle-hausse-des-prix-du-carburant-risque-de-paralysie-de-la-circulation-vendredi-prochain">
Twitter