PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Nouvelle croisade contre la corruption et  l’enrichissement illicite au Gabon

Nouvelle croisade contre la corruption et  l’enrichissement illicite au Gabon

 

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite, L’Agence Nationale d’Investigation Financière, le PNUD et les ONG  agissant dans le domaine de la lutte contre la Corruption organisent du 22 juin au 10 juillet une campagne de sensibilisation en Province contre l’enrichissement illicite au Gabon, selon un communiqué conjoint.

 

 

La campagne démarre du  22, 25, 26 et 27 juin à Oyem. Elle se poursuivra les 29 et 30 juin prochain à  Port Gentil avant de s’achever du 29 juin au 10 juillet dans les villages du  Woleu-N’tem.

 

 

L’initiative rentre dans  le cadre de la mise en œuvre du Document de Stratégie de Lutte contre la Corruption et le Blanchiment des Capitaux (DSLCCBC) et  des   actions et  mesures de Prévention, d’Education et de Sensibilisation  prévues pour lutter contre ce fléau.

 

 

L’objectif est de « réduire significativement le phénomène de la Corruption au Gabon ». Il s’agira concrètement d’organiser  une série d’ateliers de sensibilisation et de renforcement des capacités des acteurs au développement et de la population sur  la Corruption et le Blanchiment des Capitaux  à l’intérieur du pays.

 

 

A Oyem, capitale provinciale du Woleu- N’tem (Nord),  c’est l’ONG « On ne m’achète pas », accompagnée des membres de la CNLCEI, de l’ANIF et du personnel du PNUD qui seront aux commandes. Ils poseront leurs valises dans sept établissements scolaires pour des conférences sur le thème.

 

 

 

L’ONG « Brainforest » maintiendra cette dynamique dans quatorze villages de cette province par « une mission de sensibilisation et d’information sur la lutte contre la corruption dans le secteur forestier portant sur le  cas de l’exploitation illégale du Kevazingo,  du 29 juin au 10 juillet 2015.  Le Kevazingo, une des espèces du bois du Gabon réputé pour être dense, stable, lourd, dur, résistant aux champignons et aux termites. Il souffre d’une exploitation illégale.

enrichissement illicite

 

Le Réseau des Organisations Libres de la société civile pour la Bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG) animera à cette même période du 29 au 30 juin 2015  à Port-Gentil, dans l’Ogooué Maritime (sud-ouest) un Séminaire de formation du secteur privé sur la lutte contre la corruption.

 

Dix entreprises pétrolières et vingt Petites et Moyennes Entreprises (PME) des secteurs du transit, import-export, du commerce et des BTP prendront part à ce séminaire. Les entreprises sont susceptibles d’être soit auteurs ou victimes de la corruption. La formation mettra un accent particulier sur le développement des compétences internes des entreprises,  l’adoption des bonnes pratiques, la question des normes et de la déontologie que les entreprises se doivent d’intégrer pour se mettre à l’abri des actes de corruption  et sera bouclée par l’installation des points focaux dans chaque entreprise.

 

 

Cette campagne de sensibilisation et d’éducation à l’intérieur du pays est la poursuite d’une  phase  déjà amorcée  les 26, 27 et 28 mai 2015 par l’organisation d’un séminaire de formation et de renforcement des capacités destiné aux professeurs de l’enseignement supérieur au siège de la CNLCEI.

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nouvelle-croisade-contre-la-corruption-et-lenrichissement-illicite-au-gabon">
Twitter