PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Nouveau système de rémunération : la PIP est presque supprimée

Nouveau système de rémunération : la PIP est presque supprimée

De gauche à droite Christian Magnagna, ministre du Budget et Jean marie Ogandaga, ministre de la Fonction publique @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre du Budget, Christian Magnagna et son collègue de la Fonction publique, Jean-Marie Ogandaga qui ont convoqué la presse samedi pour expliquer minutieusement le nouveau système de rémunération des fonctionnaires ont soigneusement oublié de parler de l’avenir de la Prime d’incitation à la performance (PIP), mise en place il y a moins d’un an pour mettre fin aux injustices sociales dans la rémunération des agents de l’Etat.

Cet oublie et la volonté de ne plus en parler laisse croire que cette prime à problème sera simplement supprimée.

Désormais les fonctionnaires n’auront plus de « compte à part » en dehors de leur salaire de fin du mois.

La principale révolution du nouveau système de rémunération c’est l’intégration de tous les revenus dans le salaire du mois. Les enseignants ne percevront plus leur prime d’incitation à la performance (PIF), une seule fois l’an. Cette prime devient mensuelle comme ils l’ont toujours réclamé à coup de grève. Idem pour la Prime d’incitation à la recherche (PIR) versée aux enseignants du supérieur.

Jean Marie Ogandanga; le ministre de la Fonction publique a présenté cette reforme comme la meilleure chose qui soit arrivée aux fonctionnaires ces 20 dernières années @ Gabonactu.com
Jean Marie Ogandanga; le ministre de la Fonction publique a présenté cette reforme comme la meilleure chose qui soit arrivée aux fonctionnaires ces 20 dernières années @ Gabonactu.com

« Le nouveau système de rémunération permet aux fonctionnaires d’avoir des bons salaires qui leur permettra de prendre des crédits bancaires pour construire ou réaliser leurs projets », a notamment expliqué le ministre du Budget, Christian Magnagna.

Les nouvelles fiches de paie augmentent en effet la quotité ou la capacité financière d’endettement des fonctionnaires. Tous les revenus qui étaient aléatoires deviennent des acquis fixes.

« Les fonctionnaires n’attendront plus avec anxiété le versement hypothétique de ces primes », a encore dit le ministre du Budget qui a affirmé que la masse salariale annuelle est plafonnée à 732 milliards de FCFA en 2015. Ce plafond a été prévu dans la loi des finances rectificative 2015.

La masse salariale est passée de 40 milliards de FCFA en juin à 42 milliards de FCFA en juillet suite à la nouvelle reforme.

Les syndicats n’ont pas encore donné leur point de vue sur le succès de cette réforme qu’attendaient tous les fonctionnaires.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Moutsinga sonia

    encore du bluff.que n’ont ils pas dit de la pip.et on en viendra au meme résultat attendez pour voir avant de dire « bravo au gouvernement » parcek tot ceci n’est qu’une mascarade de plus..

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nouveau-systeme-de-remuneration-la-pip-est-presque-supprimee">
Twitter