PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le nouveau gouvernement compte 40 membres

Le nouveau gouvernement compte 40 membres

Franck Emmanuel Issoze Ngondet vendredi dernier au palais présidentiel @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le nouveau gouvernement formé par le Premier ministre, Franck Emmanuel Issoze Ngondet compte 40 membres comme le précédent cabinet dirigé par l’ancien Premier ministre Daniel Ona Ondo.

 

La tête de proue qui symbolise l’ouverture est Bruno Ben Moubamba. Président d’une branche de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), ce un jeune opposant est arrivé en 3ème position lors du scrutin présidentiel du 27 août dernier. Il a été promu Vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’habitat social et du logement. Il est par ordre protocolaire N°2 du gouvernement. Il est suivi de Paul Biyoghe Mba qui perd son titre de Vice-Premier ministre et devient Ministre d’Etat, ministre du développement social et familial et de la solidarité nationale.

 

En revanche, aucun poids lourd ayant soutenu Jean Ping arrivé en 2ème position, selon les résultats officiels (47,24%) lors de la dernière élection présidentielle, n’a intégré l’équipe. Celui qui se considère toujours comme le président élu peut se frotter les mains, son entourage politique reste soudé. La rumeur donnait René Ndemezo’o Obiang, directeur de campagne de Jean Ping comme l’un des cadres séduits par un poste au gouvernement.

 

Le gouvernement compte 30% de femmes. Il a été remanié à 50%. Les proches d’Ali Bongo tiennent les postes clefs. Le secrétaire général de la présidence de la République, Etienne Massard Makaga cumulera ses fonctions avec celles de ministre de la Défense. L’ex ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubele Boubeya prend du galon, il est promu ministre d’Etat, chargé des Affaires étrangères.

 

Alain Claude Bilie By Nze grimpe aussi d’un cran. Il est ministre d’Etat chargé de l’économie numérique, de la Communication, de la culture et porte parole du gouvernement.

 

Le pétrole reste entre les mains d’Étienne Ngoubou. Mathias Otounga Ossibadjouo quitte la défense pour le budget.

Lambert Noël Mata, ancien « éternel » secrétaire général du ministère de l’Intérieur devient ministre de ce département qu’il convoitait depuis des années. Un fils de Pierre Claver Maganga Moussavou fait son entrée au gouvernement. Son père est maire de Mouila et candidat malheureux à la dernière élection présidentielle.

 

Les principaux sortants sont l’opposant Mathieu Mboumba Nziengui, ministre d’Etat chargé de l’Agriculture. Le général des corps d’armés Flavien Nzengui Nzoundou, vice-premier ministre aussi quitte le gouvernement avec Christian Magnanga du Budget, Désiré Guedon et Gabriel Tchango.

 

Voici un lien pour regarder la composition du gouvernement rendue public par le Premier ministre, Franck Emmanuel Issoze Ngondet : https://www.facebook.com/MichelOGANDAGA/?fref=ts

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nouveau-gouvernement-compte-41-membres">
Twitter