PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Non ramassage d’ordures par Averda : L’Etat coupable

Non ramassage d’ordures par Averda : L’Etat coupable

Des tas d’immondices aux odeurs nauséabondes  jonchent désormais les rues de Libreville @ Gabonactu.com

 

 

Libreville, 17 mars (Gabonactu.com) – L’insalubrité galopante à Libreville, se traduisant par la prolifération des montagnes d’immondices non ramassés depuis plus d’une semaine par Averda, l’entreprise en charge du ramassage d’ordures, est consécutive à la dette de 16 milliards de FCFA accumulée par l’Etat.

 

L’information a été révélée par le ministère de l’intérieur via sa page Facebook. Le ministre en charge, de la Décentralisation et du Développement Local,  Lambert-Noël Matha, qui a reçu en audience le 15 mars dernier  le staff dirigeant  de la  holding de la société Averda  a reconnu la faute de l’Etat dans ce problème d’hygiène publique.

Lambert-Noël Matha devisant avec les responsables de l’entreprise Averda @ Facebook ministère intérieur

« L’État doit à l’entreprise Averda plus de 16 milliards de francs, ce qui l’asphyxie financièrement », a reconnu le ministère de la décentralisation qui a entamé des discussions avec  les patrons d’Averda pour régler urgemment et définitivement  le problème. La délégation de la société en charge de la collecte  d’ordures a été  conduite par Nicolas Achkar,  directeur du Développement de la Holding.

 

Depuis plusieurs mois, Averda  accuse une tension de trésorerie.  Les employés  est ses fournisseurs ne sont pas payés plusieurs mois.  L’entreprise a arrêté  momentanément ses activités pour faire pression au gouvernement.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/non-ramassage-dordures-averda-letat-coupable">
Twitter