PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Non fiabilité de la liste électorale : L’opposant Luc Bengono Nsi accuse ses pairs de complicité

Non fiabilité de la liste électorale : L’opposant Luc Bengono Nsi accuse ses pairs de complicité

Pour l’opposant Luc Bengono Nsi, l’actuelle liste electorale ne garantie pas une  élection régulière, transparente et crédible @ DR

 

Libreville, 27 mars (Gabonactu.com) – Le virulent opposant Luc Bengono Nsi a vertement attaqué mardi ses pairs qui s’empressent  à participer aux élections législatives 2018 alors que d’après lui, la question préjudicielle de la fiabilité de la liste électorale n’est pas encore réglée.

 

« Le plus curieux est le fait que certains de nos compatriotes, qui détiennent pourtant ces réalités, ne veuillent vraiment pas les dénoncer, tout en se déclarant « opposants ». En dehors de ce fait, d’autres sont là pour empêcher l’instauration d’une démocratie véritable », a cogné M. Bengono Nsi dans un poste sur sa page Facebook.

 

Pour lui, les chiffres actuels ne sont pas fiables. Ils ont été selon lui tripatouillés pour favoriser la province du Haut-Ogooué, province d’origine du Président Ali Bongo Ondimba.

 

« Pour le MORENA, une liste électorale fiable ne peut être établie sur la base des faux chiffres. Il faut qu’on prouve d’abord que la population du Haut-Ogooué soit supérieure à celle de la Ngounié ou du Woleu-Ntem, ce n’est ni tribalisme ni discrimination quelconque », s’est-il justifié.

 

Lundi, près d’une quarantaine des leaders d’opposition s’est rendu au ministère de l’intérieur pour déposer les noms des personnes devant faire partie du Centre gabonais des élections (CGE) en création. Né des cendres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), le CGE sera composé des dix membres à parité en raison de cinq de la majorité et cinq autres de l’opposition. Les dix membres éliront ensuite le président de l’institution.

 

Selon le ministre de l’intérieur Lambert Noel Matha, seul le CGE est habilité a fixé la date exacte d’organiser des élections dans le pays. Initialement fixée le 28 avril prochain par la Cour constitutionnelle, l’organisation du scrutin des députés 2018 pourrait être renvoyée à date ultérieure.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. azingo national

    Oye Mba a dit parlant de Ogouliguendé qu’il était le moins mauvais de nous tous. Vous aussi certainement car votre rectitude est admirable. Continuez comme ça.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/non-fiabilite-de-liste-electorale-lopposant-luc-bengono-nsi-accuse-pairs-de-complicite">
Twitter