PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

N’importe quel pays, avec un poids pareil de matière première aurait été en récession, le Gabon n’est pas en récession (Lionel Zinsou, économiste)

N’importe quel pays, avec un poids pareil de matière première aurait été en récession, le Gabon n’est pas en récession (Lionel Zinsou, économiste)

Économiste et ancien premier ministre béninois, Lionel Zinsou au terme de sa communication, aux côtés du premier ministre gabonais Emmanuel Issozé Ngondet @ Gabonactu.com

 

Libreville, 15 (Gabonactu.com) – L’économiste et banquier d’affaires franco-béninois, Lionel Zinsou  invité comme paneliste au séminaire  gouvernemental qui s’est déroulé le 14 au 15 septembre courant au Cap Esterias, au nord de Libreville,   a lors de sa communication  devant les membres du gouvernement et le Président, Ali Bongo Ondimba,  proposé les voies et moyens de sortie  de crise économique découlant du choc pétrolier, à laquelle le Gabon résiste.  Lecture de l’expert à  la question suivante.

 

Gabonactu.com : Vous avez animé  un exposé sur la situation de crise que traverse le Gabon et l’Afrique en général depuis plusieurs années.  Pour l’expert que vous êtes,  comment  le Gabon peut  sortir de cette crise qui commence à prendre des proportions inquiétantes ?

 

Lionel Zinsou : Oui il y a une crise en Afrique. Plus  forte même que celle de 2008 et 2009, la crise mondiale. Nous sommes très affectés par la baisse des prix de matière première notamment du pétrole. Le Gabon est un exemple du pétrole, malgré sa diversification, il est touché par cette crise exogène, extérieure à l’Afrique. Mais l’Afrique résiste et le Gabon résiste. N’importe quel pays, avec un poids pareil de matières premières, aurait été en récession, le Gabon n’est pas en récession. Il y a des grands pays africains qui sont en récession mais, pas l’ensemble du continent. L’Afrique est résistante à ce niveau.  Ça c’est très important. Elle est capable de rebond.

Aussi nous avons parlé de la reprise économique avec  le Plan de relance économique (PRE). Je pense qu’il y a des outils de la relance économique. Parmi ces outils on a beaucoup insisté sur le fait que la dette intérieure, c’est quelque chose de très important et le soutien international, plus la discipline budgétaire permettent de voir  la résorption très rapide, pendant un an ou deux ans du gros de la dette intérieure. Ce qui est très important pour remettre les entreprises au travail. Sinon ça perpétue la crise économique.

Mais j’ai essayé de dire par rapport au reste de l’Afrique, il y a une exception gabonaise. Je pense qu’il y a des solutions à court terme,  financière, technique.  Je pense aussi qu’il y a des atouts à long terme très important.  On a parlé du potentiel agricole. Parce que ça va très vite avec un taux de croissance très fort en ce moment. On a parlé évidemment l’agroforesterie. On a parlé politique de valeur ajouté sur le bois. Par ce que le Gabon est phare clairement sur toute l’Afrique. On n’exporte pas les grumes, on transforme. Comme étant vraiment  un pas en avant, dans la logique même du développement. Il y a évidemment  les possibilités énergétiques en matière hydraulique. Le Gabon a la chance par rapport à d’autres pays frères d’avoir des solutions à court terme  sur les questions de bonne gouvernance, de discipline budgétaire et un avenir de long terme. On a le sentiment qu’on n’a pas dans les autres pays. On n’a encore utilisé qu’une toute petite partie d’un potentiel considérable.

 

Gabonactu.com : Gabonactu vous remercie

Lionel Zinsou : Moi pareillement

 

Propos recueillis par Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nimporte-quel-pays-avec-un-poids-pareil-de-matiere-premiere-aurait-ete-en-recession-le-gabon-nest-pas-en-recession-lionel-zinsou-economiste">
Twitter