PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Nicole Assélé accusée de torpiller l’élection des délégués du personnel de la CNSS

Nicole Assélé accusée de torpiller l’élection des délégués du personnel de la CNSS

Le président  du SYPROSS, André Richard Ndi Bekoungle 13 avril à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, 13 avril (Gabonactu.com) – Le président du Syndicat des professionnels de sécurité sociale (SYPROSS), André Richard Ndi Bekoung a accusé vendredi dans une conférence de presse  le Dr Nicole Assélé, directeur général  de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) d’avoir  torpillé  l‘élection des délégués du personnels de cette entreprise de prévoyance sociale organisée le 26 mars dernier, conformément à l’arrêté ministériel N° 000147.     

 

« Le SYPROSS est sorti largement vainqueur de cette élection devant deux autres syndicats concurrents (…), sur 53 sièges à pourvoir nous avons remporté 46 sièges,  nous avons été surpris que  l’employeur ait publié les résultats totalement incohérents », a déploré M. Ndi Bekoung, brandissant les procès-verbaux signés par toutes les parties prenantes à ce scrutin professionnel.

 

La commission mise en place par l’employeur pour statuer sur ce scrutin a selon le SYPROSS falsifié les résultats en l’attribuant 18 sièges au lieu de 46. Ces « faux résultats »  donnent  le SYNA-CNSS gagnants avec 35 sièges.  Le SYNA-CNSS est soupçonné d’être trop proche de la direction générale.

 

« Nous avons déposé un recours  au niveau de l’inspection du travail pour contester ces résultats, nous constatons que le second tour n’est pas encore vidé, l’employeur s’empresse à organiser un second tour à partir  du 27 de ce mois, il y a là une volonté manifeste d’emmener un climat morose dans la maison », a fustigé le leader syndicaliste, indiquant au passage  avoir interpelé toutes les administrations compétentes pour prévenir une éventuelle chienlit au sein de la CNSS dans les prochains jours. Les agents seraient très remontés.

 

Organisée tous les 3 ans par l’employeur, l’élection des délégués du personnel de la CNSS a eu le 26 mars dernier  sous la supervision de l’inspection du travail, seule entité habilitée à valider une élection professionnelle. Elle s’est déroulée simultanément dans toutes les délégations provinciales du pays.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/nicole-assele-accusee-de-torpiller-lelection-delegues-personnel-de-cnss">
Twitter