PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ndemezo’Obiang demande pardon aux gabonais pour sa confiance à Ali Bongo

Ndemezo’Obiang demande pardon aux gabonais pour sa confiance à Ali Bongo

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien ministre d’Omar Bongo Ondimba et ancien député de Bitam qui a claqué la porte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) le 28 février dernier, a récemment demandé pardon au peuple gabonais pour avoir fait confiance à Ali Bongo Ondimba, successeur d’Omar Bongo Ondimba à la tête du Gabon.

 

Le désormais opposant au pouvoir qu’il a contribué à mettre en place et soutenu bec et ongles a présenté ses excuses au peuple lors d’un meeting électoral au stade Gaston Peyrille de Bitam, son fief politique où le 8 août prochain se tiendra une élection législative partielle pour le remplacer à l’Assemblée nationale suite à sa démission du PDG.

Le peuple de Bitam venu écouter René ndemezo'o Obiang @ Emmanuel Ebang Mvé
Le peuple de Bitam venu écouter René ndemezo’o Obiang @ Emmanuel Ebang Mvé

« Je suis là aujourd’hui, vendredi 24 juillet 2015, comme je l’ai fait à Libreville, le samedi 28 février 2015, pour présenter publiquement mes excuses au peuple de Bitam, au peuple de la province du Woleu-Ntem et au peuple gabonais, parce que, je me suis trompé. Ce, non pas que Omar Bongo Ondimba était un saint et qu’il ne faisait que de bonnes choses, mais j’ai pensé naïvement que celui qui est son fils (…) pouvait prendre chez Omar Bongo Ondimba, les aspects positifs de ce dernier et se mettre à corriger ce qu’il n’a pas pu faire du tout. Mais, je me suis aperçu dès la proclamation de l’élection de celui qui préside aujourd’hui aux destinées du Gabon, qu’il a fait exactement l’inverse, c’est-à-dire qu’il a combattu en premier les quelques aspects qui étaient positifs chez son père, avant de se mettre à renforcer et à amplifier les aspects négatifs sur la façon de gérer le pays par Omar Bongo Ondimba, atteignant même l’exagération », a déclaré René Ndemezo’Obiang cité par le journaliste Emmanuel Ebang Mvé.

Le candidat de l'opposition Patrick Eyogo-Edzang présenté par le député sortant René Ndemezo'o Obiang @ Emmanuel Ebang Mvé
Le candidat de l’opposition Patrick Eyogo-Edzang présenté par le député sortant René Ndemezo’o Obiang @ Emmanuel Ebang Mvé

René Ndemezo’o Obiang a fait cette déclaration choque pour reconquérir le cœur des bitamois sous sa nouvelle veste d’opposant. Il a ainsi invité ses fans à voter le 8 août prochain, , le candidat investi par l’opposition pour l’élection partielle du nouveau député de Bitam.

Le scrutin du 8 août est un véritable test entre le pouvoir et l’opposition pour déterminer qui est le réel maître de Bitam actuellement.

 

Daniel Etienne

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Chantal de bitam

    Ah les hommes politiques, des pardons pillulent les rues de Bitam et du Gabon. En 2009 René n’a pas voulu quitter le Bateau PDG, c’est un peu trop tard la Copa trop tard. Je suis de l’UN mais à cause de toi je ne voterai pas. Chers freres gabonais, expliquer moi comment Eyogho était proche de AMO et en même temps proche de Ndemezogho René, quand on sait que depuis 2009, René fait partie des ennemis de AMO….Eyogho explique aux Gabonais cette double position…La présence de René à tes côtés va te desservir. Il n’y a pas de Vérité que la longueur de la nuit pourra étouffer..Les masques tombent….

    Reply
  2. Artefax

    S’il regrete d’avoir fait confiance à Ali, il doit aussi regreter d’avoir fait confiance à son père.
    Et nous dans tout ça??? Prétend-t-il qu’avant Ali il ne percevait pas la précarité du gabonais lampda? Foutèses, tout ça c’est de la politique

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ndemezoobiang-demande-pardon-aux-gabonais-pour-sa-confiance-a-ali-bongo">
Twitter