PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Naissance d’un mouvement féministe baptisé « L’appel des Mille et Une », pour faire entendre la voix de la femme gabonaise

Naissance d’un mouvement féministe baptisé « L’appel des Mille et Une », pour faire entendre la voix de la femme gabonaise

Les coordinatrices et autres responsables de l’Appel des Mille et Une lors de leur sortie officielle le 29 mai 2016 à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre délégué à la formation professionnelle et à la réinsertion des jeunes, le docteur Nicole Assélé et le secrétaire général du ministère du budget et des comptes publics, Yolande Nyonda, ont annoncé dimanche à Libreville au cours d’une cérémonie solennelle la naissance de « L’Appel des Mille et Une », un mouvement féministe ayant pour principal objectif de se faire entendre et de peser dans les  grandes décisions pour changer la condition féminine au Gabon.

 

 

Des centaines des femmes ont  répondu présentes à L’appel des mille et Une. La cérémonie a eu lieu dans un luxueux hôtel de Libreville en présence des autres  femmes présentées comme des modèles de réussite  dans leur vie. Des dames, pilotes, agrégées de médecine, juristes, politiques, chefs d’entreprises et autres ont été présentées.  Chacune à son tour sur l’estrade, ces  « success story » ont parlé de leur parcours et de leur détermination pour atteindre le sommet. Ce  malgré les embuches qui pourraient se dresser sur le chemin de la réussite.

 

 

« Nous devons défendre les causes qui nous paraissent légitimes, dénoncer les injustices et accourir au secours des plus vulnérables », a déclaré Mme Assélé, appelant à la prise conscience de la femme, laquelle ne devait plus se considérer comme une simple spectatrice dans le processus de développement du pays. Le médecin militaire, a indiqué que la femme devra désormais se frayer un chemin pour  non seulement  assurer son avenir mais celui également de sa progéniture en devenant un acteur à part entière.

Dr Nicole Assélé (droite) et Yolande Nyonda (gauche), principales initiatrices dudit Mouvement féministe @ Gabonactu.com
Dr Nicole Assélé (droite) et Yolande Nyonda (gauche), principales initiatrices dudit Mouvement féministe @ Gabonactu.com

L’appel  des Mille et Une se veut comme un rassemblement citoyen des  milliers des femmes gabonaises conscientes des enjeux et des défis  à relever pour apporter sa pierre à l’édifice Gabon. Ces défis devaient être relevés  au travers  de l’implication de la femme dans tous les domaines de la vie tels que : « la politique, la vie sociale, la culture, le sport, l’économie et autres».

 

 

Non à la résignation est le leitmotiv devant caractériser dorénavant la femme gabonaise, selon les responsables de L’appel des Mille et Une. Malgré les difficultés de la vie, les femmes devaient se tenir par la main pour réussir et rendre leur cause plus noble.

 

De nombreuses femmes ont dit oui à L'Appel des Mille et Une @ Gabonactu.com
De nombreuses femmes ont dit oui à L’Appel des Mille et Une @ Gabonactu.com

« L’allier de la femme c’est la femme elle-même », a soutenu Mme Nyonda lors de la rencontre riche en couleur. Pour elle, la femme ne devrait plus être considérée comme l’ennemie d’une autre. Bien au contraire. « Chacune d’entre nous, bien plus que par le passé, doit être cette tâche d’huile qui veut si l’on occupe position privilégiée, faisons en sorte qu’il en ait 1000 et une autres », a-t-elle insisté. Elle a par ailleurs invité les femmes à une adhésion massive afin de relever les prochains défis.

 

« Moi je suis convaincue que les femmes peuvent faire mieux, être tout ce qu’elles veulent, à la condition qu’elles le veillent. Et ce,  en dépit des obstacles, même les plus détestables, que certains petits esprits peuvent dresser sur leur chemin » a fait remarquer  Yolande Nyonda, féministe dans l’âme.

 

La rencontre féminine  qui mobilisé près de 2000 femmes, a été rehaussée par la présence du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique du Congo Brazzaville, Destinée Ermela Doukaga, un autre exemple de réussite. Âgée de moins de 40 ans, Mme Doukaga est pilote de formation, scientifique,  écrivain et éditeur des lignes. Celle-ci a appelé ses consœurs à plus de prise de conscience et de détermination  pour dit-elle faire « bouger la volonté politique » à disposer  un regard plus prononcé en faveur de la femme.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Christian MOUBAMBA BAGWANGUI.

    Il est juste et il est temps que les femmes prennent enfin leur cause et leur participation à la chose publique fermement en mains pour une parité visible dans toutes les instances de la vie nationale, à la fois politique, sociale et économique. Bravo à « Mille et Une »!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/naissance-dun-mouvement-feministe-baptise-lappel-mille">
Twitter