PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Naissance de la voix de la Dola, une radio communautaire pour faire entendre la voix des populations vivant au sud du Gabon

Naissance de la voix de la Dola, une radio communautaire pour faire entendre la voix des populations vivant au sud du Gabon

Le promoteur de la radio et le maire de Ndendé admirant le Logo de la voix de la Dola @ Gabonactu.com

 

 

Ndendé, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’agriculture, Yves Fernand Manfoumbi par ailleurs fils du département de la Dola dans la province de la Ngounié (sud du pays) a lancé officiellement le weekend écoulé les programmes de la Radio communautaire baptisée : « la voix de la Dola », une radio rurale qui aura pour rôle de promouvoir le patrimoine culturel et le développement socioéconomique du cru.

 

 

La voix de la Dola émet sur la fréquence 90.0 FM. Elle arrose pour la phase de lancement tout le département de la Dola dont la population est estimée à 8000 habitants. A terme,  cette  Radio communautaire arrosera la province de la Ngounié qui compte près de 110 000 âmes. Son signal devra également atteindre la province voisine de la  Nyanga et les localités,  limitrophes du Congo Brazzaville. Dans ces localités sud du pays voisin où vivent les ethnies Punu et  Nzebi dont  les mêmes familles et les clans se retrouvent des deux côtés de la frontière. La voix de la Dola se veut être un trait d’union entre la mosaïque des ethnies (Punu, Nzebi, Massango, Tsogo, Gisir, Apidji, Loumbou, Vili et autres) qui vivent en parfaite harmonie depuis la nuit des temps au sud du Gabon.

 

Le promoteur de la voix de la Dola, élus locaux et les sages ont donné leurs premières impressions @ Gabonactu.com
Le promoteur de la voix de la Dola, élus locaux et les sages ont donné leurs premières impressions @ Gabonactu.com

« Le lancement de la voix ce la Dola n’est que le fruit d’une reconnaissance à certains ainés qui ont existé et qui ont longtemps manifesté l’ambition, le désir et le vœu  de faire entendre la voix de la Dola à travers cette Ngounié, à travers le Gabon et à travers le monde entier ;  cette idée m’avait été soufflée à l’époque par le défunt Pierre Mamboundou », a déclaré M. Manfoumbi, indiquant par la suite que la rêve longtemps caressé par l’ancien opposant charismatique qui fut son oncle devient une réalité. Loin de tout étiquette politique, le promoteur de la radio de la dola a invité ses frères et sœurs à s’approprier l’outil dédié à toutes les populations de la Dola sans exclusif.

 

 

 

Dans la foulée de ce lancement officiel des programmes de la radio « Voix de la Dola », son promoteur a également annoncé l’ouverture d’une Télé communautaire dans un mois. Une télévision rurale pour constituer un complexe des médias communautaires du département de la Dola. L’organe de communication enchante véritablement les populations du cru parmi lesquelles, Maïté Mapangou, maire de Ndendé. « On est très content que cette radio soit ouverte par ce qu’on doit faire passer les messages, nous avons besoin des émissions de formation et d’informations, c’est très important », a-t-elle souligné. La première citoyenne de la ville de Ndendé par le biais du conseil municipal devait envisager la possibilité de sponsoriser certaines émissions éducatives dédiées surtout à la jeunesse. Une jeunesse appelée à prendre conscience sur la santé sexuelle et celle de la reproduction. Dans la région, deux filles sur trois font des bébés avant 18 ans selon une enquête sanitaire.

Yves Fernand Manfoumbi distribuant symboliquement les transistors aux notables de Ndendé @ Gabonactu.com
Yves Fernand Manfoumbi distribuant symboliquement les transistors aux notables de Ndendé @ Gabonactu.com

 

 

La radio communautaire est animée par le journaliste émérite Louis Claude Moudziegou Koumba, ancien employé d’Africa N°1, la radio panafricaine émettant au Gabon. Il  devait  former une équipe qui inclue les jeunes de la contrée. Les jeunes appelés à être formés dans les métiers audiovisuels.

 

 

Pour mieux faire passer les programmes auprès des populations, le promoteur de  la Radio  Dola, encore appelé affectueusement en langue locale ‘’Ipunu’’ « Mwane Dimbu », qui veut dire l’enfant du village, a distribué plus de 1000 transistors dans la contrée.

 

Le Notable, envoyé spécial

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/naissance-de-voix-de-dola-radio-communautaire-faire-entendre-voix-populations-vivant-sud-gabon">
Twitter