PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Moukagni Iwangou est toujours né à Mouila

Moukagni Iwangou est toujours né à Mouila

Jean de Dieu Moukagni iwangou @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Jean de Dieu Moukagni Iwangou, pris dans une tempête tropicale après sa nomination au gouvernement Ona Ondo III puis son refus d’entrer dans cette équipe, reprend du poil de la bête et renforce sa célèbre signature par « je suis prêt à répondre de l’ensemble de mes actes ».

 

Dans une nouvelle publication suite à sa rencontre avec Jean Ping, le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, tendance Moukagni Iwangou) a repris sa traditionnelle signature qui cloture toutes ses publications : « Je m’appelle MOUKAGNI-IWANGOU. Je suis né à MOUILA. Je réside dans la Commune d’AKANDA. Je suis prêt à répondre de l’ensemble de mes actes ».

A propos de sa rencontre avec Ping que l’on a soupçonné de vouloir le liquider politiquement, Jean de Dieu Moukagni Iwangou a écrit : « Lorsqu’il m’a retrouvé dans le salon où j’ai été installé, la nature de nos rapports a vite retrouvé ses droits. C’est par un fraternel « Alors le voyageur ! » que je l’ai accueilli, m’inquiétant au timbre de sa voix, qu’il soit revenu de sa tournée avec une grippe ».

« Notre échange a été cordial, franc et direct », a-t-il précisé ajoutant qu’il était accompagné pour la circonstance de de Pélagie Itsana, le Secrétaire Général de l’Union du Peuple Gabonais. Ping de son côté était assisté par John Nambo.

« J’ai soutenu que l’unité du Front autour des mêmes combats et des mêmes objectifs sont au centre de ma démarche. Sur le mérite de cette affirmation, j’ai poursuivi en disant que le combat de la transparence est la garantie pouvant nous permettre de porter parmi nous, un homme de qualité à la tête de l’Etat », poursuit-il.

« En retour, le Président PING a soutenu que l’efficacité de notre combat, qui doit conjuguer avec le temps, nous invite à combiner la bataille de la transparence avec celle de la désignation de notre candidat », selon Moukagni Iwangou.

Les deux hommes qui ont entretenu un climat de méfiance ont pris rendez-vous pour ce mercredi 30 septembre 2015, dans le cadre de la réunion extraordinaire de la Conférence du FRONT, « pour recentrer ce débat (de la candidature unique) avec l’ensemble de nos paires ».

 

La procédure de désignation du candidat unique de l’opposition provoque des frustration au sein de l’opposition. Ping veut passer à la vitesse supérieure alors que les autres posent des conditions.

 

Carle Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/moukagni-iwangou-est-toujours-ne-a-mouila">
Twitter