PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Moukagni Iwangou envisage de quitter le gouvernement si l’opposition ne remporte pas les prochaines législatives

Moukagni Iwangou envisage de quitter le gouvernement si l’opposition ne remporte pas les prochaines législatives

 L’opposant Jean de Dieu  Moukagni Iwangou lors de sa conférence de presse du 11 mai à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, 15 mai (Gabonactu.com) – L’opposant Jean de Dieu  Moukagni Iwangou, nommé contre toute attente dans le nouveau gouvernement d’ouverture en qualité de Ministre d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur, a déclaré  lors de sa récente sortie médiatique  sa volonté de quitter  sans rechigner l’équipe gouvernementale au cas où l’opposition ne sortait pas vainqueur aux prochaines élections législatives.   

« Je partirai du gouvernement tout naturellement si le camp auquel j’appartiens n’obtient pas la majorité à l’Assemblée Nationale », a indiqué M.  Moukagni Iwangou  répondant à la question d’un journaliste au cours sa conférence de presse du 11 mai courant.

L’opposant envisagerait se présenter candidat aux législatives 2018 dans la commune de Mouila, où est attendue une âpre bataille entre l’opposition hétéroclite et la majorité, pour conquérir les deux sièges à pourvoir.

A la chambre de commerce de Libreville, cadre choisi pour cette sortie aux allures d’une causerie politique, certains militants et sympathisants de l’Union et Solidarité (US), sont restés dubitatif de repositionnement de leur leader.

« Je reconnais en lui une certaine probité morale, mais là il est dans la sauce ; il sera chassé quand ils n’auront plus besoins de lui », estime un cadre militant de l’US.

La nomination au gouvernement  le 4 mai  de l’opposant Moukagni Iwangou a provoqué un tôlé  dans l’opinion et même au sein de son parti. Certains cadres de l’US à l’instar du très populaire  Ans Kevin Nzigou, avait dans la foulée déclaré que cette entrée au gouvernement de leur leader n’engageait pas le parti. Nonobstant le retour  à la sérénité précaire au sein du parti, découlant des justifications du président Jean de Dieu Moukagni Iwangou,  le 3ème vice-président de ce parti ne semble pas partager désormais les mêmes valeurs.  D’ailleurs, il n’avait pas assisté comme d’autres hiérarques  à la conférence de presse du  11 mai.

S’achemine-t-on vers une scission de l’US ? Loin s’en faut. Tous les ingrédients semblent réunis.

 

Sydney IVEMBI  

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/moukagni-iwangou-envisage-quitter-gouvernement-lopposition-ne-remporte-prochaines-legislatives">
Twitter