PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La MOE a rendu son rapport applaudit par Jean Ping

La MOE a rendu son rapport applaudit par Jean Ping

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de la délégation de la Mission d’observation électorale (MOE) de l’Union européenne (UE) lors de l’élection présidentielle gabonaise du 27 août dernier, Mariya Gabriel, a rendu public lundi à Libreville son rapport définitif qui reconnait que les résultats de la province du Haut Ogooué, fief du président sortant, Ali Bongo Ondimba font apparaitre des  anomalies qui mettent en question le processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection.

 

« Ces anomalies mettent en question le processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection », a particulièrement déclaré Mme Gabriel lors de la présentation de ce rapport à la presse.

 

Selon elle,  « dans le Haut Ogooué (fief d’Ali Bongo Ondimba, ndlr), la mission a relevé un processus de consolidation particulièrement opaque et des anomalies au niveau de la commission électorale. Ce constat remet en question l’intégrité des résultats de la province ».

 

« Il est à noter que les résultats dans cette province ont inversé la tendance constatée par la mission sur la base des résultats annoncés par le gouvernement des huit autres provinces du pays », poursuit-elle.

 

Réagissant à ce rapport, l’opposant Jean Ping arrivé en 2ème position, selon les résultats officiels, a affirmé que le document de l’UE confirme sa victoire.

 

« Ce rapport confirme sans ambigüité ce que nous avons toujours déclaré sur cette élection présidentielle. Mieux, il démontre de manière incontestable que c’est moi Jean Ping qui suis le vainqueur de l’élection présidentielle », a déclaré Jean Ping, reçu par Mariya Gabriel pour lui présenter officiellement le rapport.

 

« Mais enfin permettez-moi de vous dire qu’en parlant des manipulations des résultats du scrutin, lorsque la mission d’observation dit et je la cite : « Ces anomalies mettent en question le processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection », elle ne fait rien d’autre que confirmer la victoire de la coalition des forces de l’alternance pour le changement que je représente avec mes amis qui sont autour de moi ici », a exulté Jean Ping qui demande à la communauté internationale, notamment l’UE, l’Union africaine (UA) et les Nations unies à tirer « toutes les conséquences de ce rapport ».

 

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya qui a réceptionné le rapport en présence de son collègue de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, a plutôt remercié la mission de l’UE d’avoir fait des recommandations utiles pour les prochaines élections au Gabon.

 

« C’est un rapport qui vient à point nommé au moment où le président de la République, son excellence Ali Bongo Ondimba vient de convoquer il y a quelques temps un dialogue politique qui doit s’ouvrir sous l’égide du Premier ministre, ce sont des éléments qui doivent concourir à être examinés par la classe politique si elle le souhaite », a dit le ministre des Affaires étrangères d’Ali Bongo Ondimba.

 

« Ce sont des recommandations, ca doit être à la classe politique, aux hommes politiques de prendre en compte les éléments qui ont été proposés par la mission d’observation de l’Union européenne », a-t-il estimé.

 

Selon les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle,  Ali Bongo Ondimba a remporté l’élection présidentielle du 27 août dernier avec 50,66% des suffrages contre 47,24% pour son principal challenger Jean Ping. Ce dernier n’a jamais reconnu ces résultats. Il se présente toujours comme le président élu par les gabonais le 27 août dernier.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/moe-a-rendu-rapport-applaudit-jean-ping">
Twitter