PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Mise en œuvre de la Résolution 1325 : le plaidoyer du réseau Gabon Groupe R1325 au gouvernement gabonais

Mise en œuvre de la Résolution 1325 : le plaidoyer du réseau Gabon Groupe R1325 au gouvernement gabonais

Le ministre de la décennie de la femme Estelle Ondo a posé pour la postérité avec les membres du réseau Gabon Groupe R1325 © ONG Malachie

Libreville, 15 février (Gabonactu.com) – Le réseau Gabon Groupe R1325 a sollicité une audience le 13 février courant, le ministre de la famille, en charge de la décennie de la femme, Estelle Ondo, l’engagement du gouvernement pour l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’action national de la Résolution 1325, relative à l’implication des femmes dans les questions de paix et de sécurité.

La délégation conduite par Pepecy Ogouliguendé, coordonnatrice de la plate-forme Gabon Groupe R1325, a d’abord présenté au membre du gouvernement le réseau qui réunit essentiellement plusieurs femmes leaders de la société civile gabonaise, engagées pour la paix et la sécurité dans notre pays. Le groupe a ensuite présenté les différentes activités menées depuis la période postélectorale de 2016 notamment la médiation pendant la crise électorale et le plaidoyer pour la participation des femmes au dialogue politique d’Angondjé.

Aussi, Nicole Nguema, Secrétaire générale de la plateforme, a dévoilé le plan d’action stratégique du réseau qui comprend des axes stratégiques bien identifiés notamment la vulgarisation de la Résolution 1325, qui reste encore mal connue, la promotion de la culture de la paix, la promotion du leadership féminin, l’autonomisation économique des femmes, la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, la lutte contre les changements climatiques, la promotion du développement humain et bien d’autres.

Toutes ces actions devraient s’arrimer au plan d’action national, d’où la sollicitation de l’engagement et le leadership du Ministre en charge de la décennie de la femme pour l’élaboration et la mise en œuvre de ce plan d’action national.

Appréciant les efforts du groupe, Estelle Ondo a encouragé les femmes à poursuivre le travail. Elle s’est montrée ouverte et favorable à une mutualisation des ressources et des compétences en réunissant toutes les parties prenantes engagées dans ce chalenge. Ainsi, le membre du gouvernement a suggéré la mise en place d’un comité de pilotage dont les travaux aboutiront, inéluctablement à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi du plan d’action national de la R1325.

« Notre pays mène déjà plusieurs actions relatives à la R1325. Le Gabon est l’un des rares pays en Afrique centrale a envoyé les femmes dans les opérations de maintien de la paix. Il y’a d’autres initiatives dans ce domaine. Malheureusement, ces efforts ne sont pas connus du grand public » a relevé Mme Ogouliguende, « d’où la nécessité d’un Plan d’Action National » a-t-elle ajouté.

Consciente des enjeux liés à ce besoin, le Ministre de la famille a promis ne ménager aucun effort pour doter le pays de cette feuille de route qui s’inscrit également dans la même vision que la décennie de la femme.

 

Source : ONG Malachie et Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com