PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Élections des conseils d’arrondissements: les militants PDG boudent Chadi Moukarim, proposé maire du 5ème arrondissement de Libreville

Élections des conseils d’arrondissements: les militants PDG boudent Chadi Moukarim, proposé maire du 5ème arrondissement de Libreville

Chadi Moukarim du 5ème arrondissement est contestation par ses propres camardes du PDG © DR

Libreville, 6 février (Gabonactu.com) – Les militants de base du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) du 1er siège dans le 5ème arrondissement ont dans une lettre de protestation adressée à la direction du parti, exigé l’annulation de la proposition de Chadi Moukarim, candidat à l’élection du conseil du 5ème arrondissement qui se tiendra le 10 février prochain.

 

« Camarade secrétaire général, nous exigeons le choix d’un vrai militant, celui qui connait notre arrondissement, celui qui fait l’unanimité auprès des militants au poste de maire », ont réclamé les PDGistes frondeurs dans la lettre.

Le PDGiste proposé à la tête du 5ème arrondissement de Libreville est d’origine libanaise. Son  choix n’a pas, selon eux, respecté la géopolitique du cru.

Pour ces militants, la désignation du maire Chadi Moukarim et son adjoint Davy Gatien Ovono Obiang n’a pas respecté les recommandations issues du dernier congrès dit de « régénération et revitalisation » du PDG, organisé en décembre 2017.

Parmi les recommandations, le choix de potentiels candidats aux postes de responsabilité, devrait se faire par des militants de base au travers des primaires. Selon eux, le poste de maire adjoint de l’arrondissement doit être occupé impérativement par un élu issu de la « population flottante », non originaire de la province de l’estuaire.

« Camarade secrétaire général, la non prise en compte de nos recommandations, nous conduira à la mise en berne de toutes activités du parti dans notre siège par des militants que nous sommes », préviennent dans un langage menaçant les responsables des structures de base (4 fédérations) du PDG.

La lettre de protestation datant du 5 février courant dont Gabonactu.com a reçu copie, a été signée par une trentaine des militants.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com