PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des militaires américains prennent position au Gabon

Des militaires américains prennent position au Gabon

Vue des soldats américains ©  archives ouest-france

Libreville, 5 décembre (Gabonactu.com) – Des militaires américains équipés de matériels de combat ont pris position au Gabon pour intervenir en République démocratique du Congo (RDC) en cas de violences après la publication des résultats des élections générales du 30 décembre, a annoncé vendredi le président américain Donald Trump.

 

Au moins 80 militaires américains ont été déployés à Libreville au Gabon dans l’éventualité des troubles en RDC en marge des élections. Donald Trump l’a annoncé dans une correspondance envoyée au président de la Chambre des représentants et au président intérimaire du Sénat de son pays.

 

« Des membres des forces armées américaines ont été déployés à Libreville, au Gabon, pour soutenir la sécurité des citoyens, du personnel et des installations diplomatiques des États-Unis à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Ce déploiement d’environ 80 personnes est une réaction au risque que des manifestations violentes puissent avoir lieu en République démocratique du Congo en réaction aux élections qui se sont déroulées le 30 décembre 2018 », dit-il.

 

Dans sa lettre, il explique que les premiers militaires équipés du matériel du combat sont arrivés le 2 janvier. Il a annoncé que des forces supplémentaires peuvent être déployées au Gabon, en République démocratique du Congo ou en République du Congo, si nécessaire à ces fins.

« Cette action a été entreprise conformément à ma responsabilité de protéger les citoyens américains, chez nous et à l’étranger, et dans le respect des intérêts de la sécurité nationale et de la politique étrangère des États-Unis, conformément à mon pouvoir constitutionnel de diriger les relations extérieures des États-Unis et en tant que commandant en chef et chef Exécutif », a t-il ajouté.

Ces militaires resteront dans la région jusqu’à ce que la situation en matière de sécurité en République démocratique du Congo devienne telle que leur présence ne soit plus nécessaire, a précisé Trump.

 

En 2011, Libreville avait déjà accueilli une force de l’Union européenne toujours en prévision des troubles en RDC.

Antoine Relaxe & actualite.cd

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. obiang

    mais on les a pas vu ici quand on avait des problèmes. A Brazzaville ils seraient pourtant plus proche de la cible. Ca c’est quelle mascarade encore ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/militaires-americains-prennent-position-gabon">
Twitter