Je me refuse de participer au suicide volontaire du CLR (Nicaise Sickout-Iguendja)

Je me refuse de participer au suicide volontaire du CLR (Nicaise Sickout-Iguendja)

Nicaise Sickout-Iguendja est plus que déçu par le comportement du président du CLR Jean Boniface Assélé ©  DR

Libreville, 17 mai (Gabonactu.com) – Nicaise Sickout-Iguendja, ancien secrétaire général du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), devenu simple militant après sa démission du poste suite à une divergence de la nouvelle ligne politique  adoptée unilatéralement par le président du parti Jean Boniface Assélé, devrait annoncer son départ le 12 juin prochain de cette formation  politique de la mouvance présidentielle  devenue l’ombre d’elle-même, au terme des élections législatives combinées des locales d’octobre 2018.

« Je me refuse de participer au suicide volontaire du CLR », a déclaré  jeudi dans le quotidien progouvernemental « L’Union »M. Sickout-Iguendja, annonçant implicitement sa démission le 12 juin prochain, date à laquelle il avait adhéré à ce parti en 2012.

L’ancien 3ème maire adjoint de la commune de Libreville  ne s’accommode plus avec la nouvelle gestion du parti jugée approximative. Le leader de ce parti n’aurait plus une vision porteuse. Les humeurs seraient le  nouveau modèle de management.

Il y a eu récemment une série des démissions au sein du CLR. Ces militants démissionnaires rejoignent pour la plupart  les Sociaux-démocrates gabonais (SDG), un nouveau puissant parti de la majorité et le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Antoine Relaxe

Please follow and like us:
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com