PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Mboulou Beka mort il y a un an doit être inhumé avant le 20 décembre

Mboulou Beka mort il y a un an doit être inhumé avant le 20 décembre

Illustration @ DR

 Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’étudiant Mboulou Beka mort le 20 décembre 2014 lors d’un meeting de l’opposition au célèbre carrefour Rio dans le 2ème arrondissement de Libreville doit être enterré avant le 20 décembre prochain, exigent des ONG qui lancent le 20 novembre prochain une campagne d’un mois pour atteindre cet objectif qui permettra à sa famille de faire le deuil.

 

 

« Mboulou Beka doit être enterré avant le 20 décembre », insiste ces ONG dans un message transmis à la presse dont Gabonactu.com.
Les ONG qui lancent cette campagne du 20 novembre au 20 décembre veulent « exiger la fin de ce calvaire à la famille du défunt ». Durant ce, ils organiseront des actions citoyennes dont la nature n’a pas encore été révélée.

 

 

Indignées, ces ONG qui réclament une justice pour Mboulou Beka rappellent que ca fait « 1 an que le corps de notre compatriote (…) se trouve à la morgue; 1 an que ses parents et amis attendent de faire le deuil de sa disparition; 1 an que tous les Gabonais partisans du changement attendent pour l’accompagner dignement à sa dernière demeure; 1 an que la soi-disant justice gabonaise tergiverse pour retrouver ses assassins ».
Les ONG ajoutent que ca fait « 1 an que sa mère souffre de savoir son fils dans les glaçons de la morgue; 1 an que les autorités morales et religieuses de ce pays sont restées étrangement silencieuses ».

 

Avant son décès, Mboulou Beka avait laissé une femme enceinte et son fils grandit « avec le corps de son père bloqué dans une morgue ».

 

« Justice doit être faite », martèlent les ONG.

 

Une polémique entoure la mort de Mboulou Beka. L’opposition qui avait organisée le meeting du 20 décembre 2014 accuse le pouvoir d’avoir assassiné cet étudiant. Le pouvoir a toujours rejeté catégoriquement ces accusations. Un médecin légiste avait confirmé que l’étudiant était mort suite à un projectile au coup.

 

La famille refuse catégoriquement l’inhumation de son fils sans que toute la lumière ne soit faite sur ce décès. Cette radicalisation maintient la dépouille dans une morgue de la capitale.

 

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/mboulou-beka-mort-il-y-a-un-an-doit-etre-inhume-avant-le-20-decembre">
Twitter