Mbigou sort tout doucement de l’isolement | GABONACTU.COM
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Mbigou sort tout doucement de l’isolement

Mbigou sort tout doucement de l’isolement

Les véhicules roulant avec aisance sur les nouveaux ponts du département de la Boumi-Louetsi le 10 janvier ©  Gabonactu.com

La petite commune rurale de Mbigou située en pleine forêt équatoriale à environ 700 km de Libreville sort tout doucement de l’isolement grâce à l’ouverture progressive de certaines routes reliant la commune à d’autres localités de la contrée, a constaté un reporter de Gabonactu.com.

Le premier chantier de titan en cours de réalisation est le tronçon Mbigou – Popa. Longue de 75 km seulement, cette route qui relie la province de la Ngounié à celle de l’Ogooué-Lolo est impraticable en voiture depuis près de 30 ans.


Le député du 1er siège du département de la Boumi-Louetsi dans la province la Ngounié (sud), Cyriaque Moukounzi, a lancé un véritable plan Marshal tenir le défi de l’ouverture de cette voie à la circulation automobile.

Quelques sept ponts en bois dur sont actuellement en cours de réalisation. Les ingénieurs commis à la tache ont opté pour deux bois réputés pour leur longévité et leur résistance. Il s’agit du Padouk et du Tali (30 ans de durée de vie).

Une fois terminée, la réhabilitation de cette voie va naturellement fluidifier les échanges entre les peuples de la Ngounié et de l’Ogooué Lolo. Les travaux sont exécutés par la Direction régionale des Travaux publics sur un financement privé du député Moukounzi.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Moukounzi-visitant-les-ponts-quil-a-fait-construire-1.jpg.

L’honorable Cyriaque Moukounzi et son équipe visitant les ponts qu’il a fait construire dans le département de la Bopumi-Louetsi le 10 janvier ©  Gabonactu.com

« La reconstruction de cette route qui était depuis longtemps abandonnée est une initiative salutaire, les populations passaient les moments difficiles », s’est réjoui Etienne Boungomba Lebita, ancien maire de Mbigou dont les souvenirs sur l’enclavement du département sont encore vivaces.

« L’ouverture de cette route va rassurer les populations, parce qu’elle n’a jamais été ouverte. Elle va aider énormément nos populations à régler les problèmes des urgences lorsqu’il y a des morsures de serpents ou agression d’un animal sauvage », assure l’honorable Moukounzi, actuellement en pleine tournée parlementaire dans la localité.

Le second chantier de ce vaste plan de désenclavement de Mbigou, ville de près de 10 000 habitants est la réhabilitation du tronçon Mbigou-Lebamba (85 km).

L’état de cette voie vitale est piteux. Quelques 16 bourbiers rendent impraticable cette voie même pour certains véhicules tout terrain.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Pont-Mbigou2.jpg.

L’axe Mbigou-Popa est désormais praticable ©  Gabonactu.com

Des agents des travaux ont avec maestria procédé aux travaux de décapage, de reprofilage, de rechargement, de compactage et d’ensoleillement de la piste. Les 16 zones d’ombre (bourbiers) qui rendaient très difficile la circulation ont été traitées.

« On peut dorénavant circuler assez facilement et limiter la casse des véhicules », s’est réjoui l’honorable Moukounzi admiratif des travaux exécutés par les équipes des TP.

Les populations n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction à leur bienfaiteur qui boucle ainsi avec succès la première année de son mandat parlementaire de 5 ans.

Sydney IVEMBI, envoyé spécial

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort izmir izmir escort bayan antalya escort bayanlar escort izmir istanbul jigolo bursa escort porno indir porno izle porno indir izle izmir escort kızlar bursa escort kızlar
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle