PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Maurel & Prom va intensifier ses forages suite à la hausse des cours du baril du pétrole

Maurel & Prom va intensifier ses forages suite à la hausse des cours du baril du pétrole

Un site de production de Maurel & Prom au Gabon © DR

Libreville, 21 mars (Gabonactu.com) – La compagnie pétrolière Maurel & Prom a annoncé jeudi dans un communiqué qu’elle intensifiera ses forages de développement suite à la hausse des cours du baril du pétrole sur le marché international.

« En 2019, nous allons poursuivre nos objectifs de croissance organique au Gabon avec les forages de développement de puits à haut potentiel sur le permis Ezanga et les forages d’exploration situés dans le Sud du pays qui, nous l’espérons, viendront à moyen terme renforcer la création de valeur de l’actif gabonais. Enfin, nous resterons bien entendu attentifs à analyser toute nouvelle opportunité pouvant contribuer au renforcement de notre activité », a déclaré Michel Hochard, Directeur général de Maurel & Prom.

Le forage des puits d’exploration des permis de Kari et de Nyanga-Mayombé, situés au Sud du Gabon interviendra au second semestre 2019, annonce la compagnie.

Maurel & Prom rappelle qu’en 2018, la reprise des activités de forage sur le permis d’Ezanga, suspendues pendant près de trois ans en raison de la chute des prix du pétrole, a impacté ses indicateurs clés de performance.

Selon la compagnie, le programme de forage de développement 2018 a permis de restaurer la capacité opérationnelle de Caroil, filiale de forage à 100% de Maurel & Prom. Le programme s’intensifiera en 2019, privilégiant des puits plus complexes, dotés d’un potentiel plus élevé.

Par ailleurs, Maurel & Prom dévoile au titre de 2018 un résultat net en forte progression à hauteur de 62 millions de dollars, contre sept millions l’année précédente, et un excédent brut d’exploitation (EBE) en croissance de 30% à 245 millions.

La poursuite de la progression des prix du pétrole en 2018, avec un prix de vente moyen de l’huile qui s’établit à 68,8 dollars le baril sur l’année écoulée, permet d’enregistrer un chiffre d’affaires de 440 millions de dollars, en progression de 10%.

Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale, qui se tiendra le 13 juin, le paiement d’un dividende de 10 millions de dollars (soit environ 0,05 dollar par action) au titre de 2018, sa première proposition de dividende depuis 2013.

Le Groupe est entré au Gabon en février 2005 en rachetant des actifs auprès des groupes Rockover et Masasa. Lors de cette acquisition, le Groupe s’était engagé à effectuer des paiements différés en fonction de la production future.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com