PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Marginalisation supposée des cadres de la Nyanga dans le nouveau gouvernement : L’honorable Mbadinga Mombo calme les ardeurs

Marginalisation supposée des cadres de la Nyanga dans le nouveau gouvernement : L’honorable Mbadinga Mombo calme les ardeurs

 

L’honorable Mbadinga Mombo lors de l’entretien @ Gabonactu.com

 

Libreville, 7 septembre (Gabonactu.com) –  Le député du 3ème siège du département de  Mougoutsi (Tchibanga), Ferdinand Mbadinga Mombo, par ailleurs 1er questeur à l’Assemblée nationale, a dans un entretien exclusif à Gabonactu.com,  battu en brèche les récriminations  portant sur une supposée marginalisation des cadres de la province de la Nyanga dans la formation du nouveau gouvernement d’ouverture.

 

 

« Un gouvernement, il est d’abord républicain, il est national ; est-ce le fait d’avoir les gens moins gradés ou plus gradés dans un gouvernement  apporte nécessairement le développement ? Je dis non », a déclaré  l’honorable Mbadinga Mombo, député du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

 

 

Le chef de file des 9 députés du PDG sur 10 que compte la province de la Nyanga   estime que le débat sur la maigre représentativité des fils et filles du cru dans l’équipe gouvernementale remaniée le 21 août dernier  n’avait pas lieu d’être. Un ministre n’ayant pas pour  « missions de s’occuper seulement des problèmes de son village ».

 

 

Dans la nouvelle équipe gouvernementale disposant de 37 membres désormais, trois cadres de la Nyanga sont représentés à des postes moins importants estiment les Ninois. Il s’agit notamment d’Anicet Mboumbou Miyakou et  de Sylvie Léocadie Nzahou, ministres délégués  respectivement auprès du ministre des Infrastructures et de celui des Affaires étrangères. Le plus gradé en qualité de ministre d’Etat en charge de l’Habitat et l’urbanisme est l’opposant  Bruno Ben Moubamba.  Ce concepteur de la « sorcellerie politique » semble être boudé par  les populations de la Nyanga. Il n’aurait pas la maitrise du terrain politique Ninois.

 

 

« Si les gens se plaignent que  nous sommes lésés, moi je dis faisons  entièrement confiance au Président de la République, Ali Bongo Ondimba  pour s’occuper les problèmes des populations de la Nyanga », a exhorté M. Mbadinga Mombo.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/marginalisation-supposee-des-cadres-de-la-nyanga-dans-le-nouveau-gouvernement-lhonorable-mbadinga-mombo-calme-les-ardeurs">
Twitter